top of page
  • Photo du rédacteurOlivier Robert

Il y a 60 ans, un succès national pour ce club villardou loin d'être à la retraite !

24 heures, 26 mars 2024
Hockey sur glace - Il y a 60 ans, le HC Villars remportait le titre national

En 1964, le club vaudois devenait double champion de Suisse de LNA. Que reste-t-il de ce triomphe?


Troisième du championnat régulier de National League, le LHC a déjà réalisé un résultat inédit pour lui. Mais en remontant le cours du temps, l’histoire nous rappelle qu’il y a exactement soixante ans, le HC Villars triomphait sur la scène nationale en remportant son deuxième titre de champion de LNA de suite. Une autre époque où l’équipe était composée principalement de gars du village. Où les valeureux joueurs de champ ne portaient pas de casque.


Cliquer sur la photo ci-dessous pour visionner cette archive de la RTS !


Ces titres ont été acquis sous l’impulsion de la richissime Janine Potin, héritière et veuve de Jean Potin, lui-même petit-fils de Félix, créateur de l’enseigne Félix Potin. Jusqu’à la disparition de la marque en 1995, ces célèbres magasins (il y en avait encore 1300 en 1980) faisaient partie des géants de la distribution en France.


Madame Potin, qui possédait un chalet à Villars, était la mécène du club vaudois. Elle a aussi soutenu les clubs de Chamonix, de Grenoble et de Boulogne-Billancourt. Pour la petite histoire, son fils Philippe sera même président de la fédération française des sports de glace, dans les années 60.



Ainsi, c’est Janine Potin qui est à l’origine de la patinoire actuelle de Villars. Il s’agissait de la première arène artificielle et couverte de Suisse! Auparavant, le club local évoluait sur la glace naturelle du Palace. La multimillionnaire a par la suite attiré la légende Gaston Pelletier. Sous son égide, Villars passera en deux ans de la 1re ligue à la LNA. Il sera champion en 1963 en étant néopromu et confirmera son titre l’année suivante.

Les joueurs de l’époque se nomment Chappot, Piller, Würsten, Luisier, Pousaz, Berra, pour n’en citer que quelques-uns. Ils évoluaient devant 4000 spectateurs.


Boules de neige et cailloux


Il y a dix ans, le regretté Daniel Piller racontait dans ces colonnes la vista du HC Villars de cette époque. «Villars était une équipe jeune, très rapide. À Viège notamment, je me suis retrouvé face à des joueurs de l’équipe nationale. On allait trop vite pour eux, ils n’arrivaient pas à nous suivre. Alors, ils frappaient.»


En l’absence de plexiglas autour des patinoires, les supporters d’Ambri ou de Viège leur balançaient des boules de neige et des cailloux en plein match. «Les fans accoudés à la bande nous retenaient au passage», racontait Roger Chappot, le buteur de l’équipe, décédé en 2020 du Covid.


Cet article du journal 24 heures est disponible dans sa version originale et intégrale en cliquant sur ce lien: https://cutt.ly/Dw9BDl8M

567 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page