top of page
  • Photo du rédacteurOlivier Robert

Les stations vaudoises se frottent les mains... Et la petite revue de presse de Villars-Vacances du 06.01.2024

24 heures, 05.01.2024

Saison de ski - Les stations des Alpes vaudoises se frottent les mains

Les Fêtes ont été particulièrement fastes et la fréquentation des remontées mécaniques augmente plus qu’ailleurs en Suisse. Explications et nuances.

Alors que la haute saison bat son plein, les stations de ski des Alpes vaudoises ont de quoi sourire. D’après Remontées mécaniques suisses, la faîtière nationale de la branche, le nombre de skieurs par jour y a augmenté de 109% par rapport à l’an passé – plus que partout ailleurs dans le pays. 


«Ce début de saison est excellent, voire exceptionnel, pour l’ensemble de nos stations», se réjouit Christian Dubois. Président de l’Association des remontées mécaniques des Alpes vaudoises, il est aussi directeur de Télé Villars-Gryon-Diablerets, qui a même frôlé un record de fréquentation le 27 décembre. 


On revient de loin

Christian Dubois nuance toutefois: «La saison passée a été très mauvaise, faute de neige. Les Mosses étaient complètement fermées, et Leysin partiellement. Ce chiffre de 109% est tiré par leur réouverture.»


Les Alpes vaudoises reviennent donc de loin, ce qui ne minimise en rien les bons chiffres de cette saison. «Nous avons compté plus de 10’000 personnes par jour sur les pistes en moyenne pendant les fêtes de fin d’année. C’est un excellent résultat», confirme Sergei Aschwanden, directeur de l'Association touristique Porte des Alpes, qui réunit Bex, Gryon, Les Diablerets et Villars.


À l’unanimité, ce bilan intermédiaire doit beaucoup à la neige tombée début décembre, qui a permis à la saison de commencer tôt et qui a maintenu le plaisir de skier jusqu’ici. «Nous retrouvons la situation d’avant pandémie, s’agissant notamment des hôtes étrangers, constate Sergei Aschwanden. Durant les Fêtes, nous avons aussi vu arriver les skieurs qui ont renoncé à aller du côté de Fribourg, où la météo n’a pas été très bonne.»


Christian Dubois relève d’autres facteurs: «L’abonnement Magic Pass offre une très bonne base en étant très concurrentiel. Certains de ces skieurs ne viennent qu’à la journée, mais après quelques heures sur les pistes, ils s’installent pour bien manger avec vue sur le domaine skiable. Autre point très positif depuis cette saison, les Transports publics du Chablais arrêtent leurs lignes directement devant les remontées mécaniques, notamment à Villars-sur-Ollon.»


Cette information dans sa version complète est disponible en cliquant sur ce lien: https://urlz.fr/p9Cu


::::::::::



Radio Chablais, 05.01.2024
La deuxième édition du Roots Foundation Fest a lieu ce week-end à Villars

Né en janvier 2023, le "premier festival Reggae" du calendrier fera vibrer la station boyarde de vendredi à samedi. Les concerts démarrent à 19h à la Grande Salle de Villars.


Pour cette nouvelle édition du Roots Foundation Fest, les organisateurs ont fait appel a une dizaine d'artistes suisses et internationaux. Dans la tête des membres de l’association organisatrice, ce deuxième festival servira de le pérenniser. Et c'est en bonne voie, puisque le Roots Foundation Fest s’est installé dans le paysage culturel villardou.


Cette information dans sa version complète est disponible en cliquant sur ce lien: https://urlz.fr/p9B5


::::::::::


24 heures, 04.01.2024

Vacances scolaires - Coordonner les congés de février, le cri du cœur des stations

Les acteurs romands du tourisme aimeraient que les cantons se consultent afin d’éviter que tout le monde ne se retrouve en même temps sur les pistes.


(Extraits)


Directeur général de l’Association touristique Porte des Alpes, Sergei Aschwanden voit pour sa part un intérêt supplémentaire à une meilleure répartition globale des vacances. «Cela pourrait résoudre en partie l’hébergement des saisonniers, estime le député PLR vaudois. Quand on parle de stations, on parle également de résidences secondaires très occupées durant les vacances scolaires hivernales. Une ventilation des congés permettrait de trouver plus facilement des logements à louer pour les travailleurs présents une seule période de l’année en montagne.»


Établir un planning à l’échelle romande ou helvétique est toutefois une opération complexe. «Il faudrait notamment prendre en compte les fêtes religieuses des différents cantons, souligne Sergei Aschwanden. Et comment définir qui a la priorité sur quelle semaine? À qui donne-t-on les vacances début février, lorsque l’enneigement est en général meilleur? La thématique mérite d’être débattue, mais beaucoup de paramètres doivent être considérés.»


Reste une question centrale: les instances officielles ne se consultent-elles vraiment jamais au moment de définir les dates? «Chaque canton dispose d’une loi scolaire qui lui est propre», indique Sacha Horovitz, porte-parole du Département vaudois de l’enseignement et de la formation professionnelle.

Les cantons de Vaud et de Genève se coordonnent néanmoins autant que possible pour ne pas fixer la semaine des vacances de février aux mêmes dates. «Nous en avons pris l’engagement il y a plusieurs années. Il s’agissait de répondre à une attente exprimée par les milieux touristiques, que l’on comprend aisément.»


Cette promesse n’est toutefois pas fixée dans une loi ou un règlement. Elle dépend de la bonne volonté des secrétariats généraux.


Cette information dans sa version complète est disponible en cliquant sur ce lien: https://urlz.fr/p8YQ


::::::::::



Radio Chablais, 05.01.2024

Le Snowbus fait son grand retour à Torgon

Le Snowbus reprend du service pour emmener les enfants du Haut-Lac sur les pistes. La première action se déroulera dimanche 7 janvier.


Le Snowbus fait son grand retour à Torgon ! Mis sur pied il y a treize ans par les acteurs touristiques de la station, ce service vise à faire découvrir ou redécouvrir le ski aux enfants du Haut-Lac. Le principe est simple : le bus passe prendre les jeunes âgés de 5 à 15 ans dans leurs communes de domicile. Il les emmène ensuite à Torgon pour passer une journée sur les pistes avant de les ramener à la maison dans l’après-midi. Une action qui réjouit chaque année les enfants de Vionnaz, Vouvry, Port-Valais et Saint-Gingolph.


Cette information dans sa version complète est disponible en cliquant sur ce lien: https://urlz.fr/p9Ba


::::::::::


RTS, 05.01.2023
Fréquentation record en 2023 pour le train des Rochers de Naye

Le train à crémaillère reliant Montreux aux Rochers de Naye a battu son record de fréquentation en 2023. Plus de 113'000 personnes l'ont utilisé pour accéder au sommet des Préalpes vaudoises.

 

La majorité de la clientèle a été suisse l'an dernier, mais c'est grâce à "un afflux de touristes étrangers européens" que le record a été battu, a indiqué vendredi la compagnie MVR (Montreux-Vevey-Riviera). Elle se réjouit du retour dans la région de ces touristes, "malgré un franc très fort par rapport à l'euro".


Travaux à venir

Pour poursuivre sa "marche en avant", la compagnie évoque la nécessité de procéder à divers travaux. Il s'agit notamment de remplacer le matériel roulant, qui arrive en fin de vie. En parallèle, des travaux seront conduits sur l'infrastructure de la ligne afin de lui offrir "un renouveau bienvenu". Le MVR a confié la construction de son nouveau matériel roulant à l'entreprise suisse Stadler. A l'image du GoldenPass Express sur la ligne du MOB, le design sera assuré par le célèbre bureau italien Pininfarina.


"Ces travaux sont absolument nécessaires pour assurer le développement continu du transport des voyageurs entre Montreux et toutes les gares situées sur cette ligne (qui dessert entre autres les localités de Glion et Caux, ndlr)", souligne encore la compagnie.


Cette information dans sa version complète est disponible en cliquant sur ce lien: https://urlz.fr/p9Bv


::::::::::


RTS, 04.01.2023
Dans les Alpes vaudoises, de nombreux hôtels peinent à trouver des repreneurs

Dans les Alpes vaudoises, les hôtels peinent à se vendre. Une dizaine se cherchent actuellement des repreneurs, certains depuis plusieurs années. Les transformer en logements pourrait être une solution. Mais parfois les municipalités s'y opposent, comme à L'Etivaz et aux Diablerets.

 

L'hôtel du Chamois, situé à L'Etivaz, entre les Mosses et Château d’Oex, est en vente depuis trois ans. Faute de repreneur, le prix des murs et du fonds de commerce vient d'ailleurs d’être à nouveau baissé à 1,3 million de francs, contre près de 2 millions initialement.


Une situation plus que frustrante pour Leila Mollien, directrice de cet établissement familial de 30 lits. "Chaque fois qu’il y a une visite, on se dit que c'est la bonne, que ce sera lui. Et pouf, c’est comme un soufflé au fromage, ça retombe", a-t-elle déploré mercredi dans le 19h30 de la RTS.


L’hôtel est aux mains de la famille depuis quatre générations. Mais la petite dernière ne veut pas reprendre l’affaire. Le couple garde bon espoir malgré tout. "C’est dur, on est patient, ça va arriver. Parce qu’on se dit que tout se vend. Il faut plus ou moins longtemps", souffle Jean-François Mollien.


Cette information dans sa version complète est disponible en cliquant sur ce lien: https://urlz.fr/p8W8


::::::::::



La Liberté, 05.01.2024
Pays-d’Enhaut: Rougemont célèbre le retour du soleil

Après deux mois passés à l’ombre de la montagne du Rübli, les habitants de Rougemont pourront à nouveau profiter des rayons du soleil. A cette occasion, ils fêteront la Saint-Antoine le 13 janvier.


Fête folklorique bien connue dans le Pays-d’Enhaut, la Saint-Antoine animera la commune de Rougemont le 13 janvier, bien que la date officielle soit le 17 janvier. Elle célèbre les traditions paysannes du village damounais, mais également le retour du soleil, communique Pays-d’Enhaut Région. Car durant les mois de novembre et décembre, la montagne du Rübli prive les habitants des rayons solaires.


Un marché artisanal se tiendra à proximité de l’Hôtel de commune dès 10 h, tandis qu’une visite guidée attend les visiteurs à 14 h. Ces derniers pourront découvrir des chalets centenaires, le château et l’église du village. Les plus petits pourront prendre part à des ateliers créatifs sous le thème du «cochon».


Cette information dans sa version complète est disponible en cliquant sur ce lien: https://urlz.fr/p916


::::::::::


24 heures, 04.01.2024
Parcours artistique insolite - Vevey transforme ses abribus en galeries d’art éphémères

Neuf abribus deviendront des espaces d'expression artistique cet été. Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 4 février pour les créateurs romands.


La Ville de Vevey donne carte blanche à des artistes pour intervenir sur des abribus d’ancienne génération afin d’en faire des œuvres d’art in situ et éphémères. L’objectif est de créer un parcours artistique insolite à travers la ville durant l’été prochain. Dépôt des candidatures jusqu’au 4 février.


C’est dans le cadre de sa stratégie de développement de l’art dans l’espace public veveysan que le Service de la culture de la Ville de Vevey lance un appel à projets aux artistes et collectifs d’artistes professionnels basés en Suisse romande pour investir neuf abribus de la ville, a indiqué jeudi la Municipalité dans un communiqué.


Les neuf structures d’abribus sont toutes situées sur la ligne de bus 202, dont le tracé est le seul à sillonner l’ensemble des quartiers veveysans, précise la Ville.


Cette information dans sa version complète est disponible en cliquant sur ce lien: https://urlz.fr/p8Y0


::::::::::


Radio Chablais, 03.01.2024
En Valais, dans les stations, les touristes sont aussi au rendez-vous

Les stations valaisannes de notre région ont fait le plein de visiteurs pendant les fêtes. Les six villages de Région Dents du Midi ont entamé la nouvelle année de manière festive avec les hôtes de passage venus de Suisse mais aussi de l’étranger.


Les animations mises sur pied ont connu un vif succès et du côté des remontées mécaniques des Portes du Soleil on se dit satisfait de l’entame de cette saison d’hiver. Notez que le téléski des Giettes, au-dessus de Monthey, ouvrira quant à lui prochainement, au plus tard le 20 janvier pour la course de ski alpinisme Valerette altiski.  


::::::::::


Radio Chablais, 02.01.2024
Le Festival de musique de chambre "Musique & Neige Les Diablerets" est de retour

Il existe depuis 55 ans, ce qui en fait le plus ancien festival de musique de chambre de Suisse. Il, c’est le festival "Musique & Neige Les Diablerets".


Chaque année, début janvier, il revient au temple de Vers-l’Eglise, aux Ormonts, et propose plusieurs concerts jusqu’au début du mois de mars. Pour cette édition, le public pourra notamment voir des musiciens de renommée internationale, tels que le Quatuor Talich, ou encore le TrioVanBeethoven, de Vienne. La Montheysanne Béatrice Berrut sera aussi de la partie avec un concert dédié aux musiques de films. Toutes les informations sont sur le site internet du festival.


::::::::::

285 vues0 commentaire
bottom of page