top of page
  • Photo du rédacteurOlivier Robert

Fini le parcage sauvage à Lioson d’en Bas... Et les autres articles de la nano-revue de presse de Villars-Vacances pour le 25.05.2024 sont en ligne.

24 heures, 24.05.2024 >
Randonnée aux Mosses - Fini le parcage sauvage à Lioson d’en Bas

Pour se rendre à pied au lac, il faudra bientôt partir du col. Les places tolérées de longue date au-dessus de la ferme-fromagerie seront bouclées.


Des décennies que cela durait. À tel point que parquer à Lioson d’en Bas, au plus haut de la route carrossable depuis Les Mosses, avant d’entamer la charmante grimpette vers le lac Lioson, était devenu de facto un «droit coutumier», selon l’expression du municipal d’Ormont-Dessous Marcel Borloz. «Jusqu’à 50 véhicules s’y entassaient quotidiennement à la belle saison, sans compter tous ceux le long de la route», ajoute-t-il.


En théorie, c’est bientôt terminé. La Municipalité a décidé de mettre fin à la pratique. La raison? La construction à venir d’un nouveau collecteur d’eau de 800 à 1000 m3 sur le point de captation situé à la hauteur desdites places de parc. Le Conseil communal a validé récemment le crédit d’étude.

Cette information dans sa version intégrale et originale est disponible en cliquant sur ce lien: https://urlz.fr/qOyP

Radio Chablais, 24.05.2024
Piscine de Monthey: bonne retraite Louis Breton !

La piscine de Monthey a récemment pris congé d’une figure emblématique de l’établissement. Après 40 ans d’activité, le chef d’exploitation Louis Breton a pris sa retraite. Portrait.


Né en France entre le Pays de la Loire et la Bretagne, Louis Breton a rapidement décidé de rejoindre les Alpes. Horticulteur de formation, il a travaillé auprès de plusieurs entreprises de la région, actives dans le paysagisme, tout en passant régulièrement ses hivers sur les pistes de ski des Portes du Soleil, comme moniteur.


Premier contact avec les bassins montheysans

C’est en 1983 que Louis Breton débarque à la piscine de Monthey, sous l’impulsion d’un ami à lui, qui y travaillait déjà. Rapidement happé par la bonne humeur qui règne entre les bassins montheysans, il accepte, quelques années plus tard, le poste de chef d’exploitation de l’établissement public. Un poste qu’il ne quittera plus jusqu’à sa retraite, au début de cette nouvelle saison 2024-2025.

En quatre décennies, Louis Breton aura marqué de son empreinte la piscine de Monthey, tant par sa bienveillance et par sa personnalité solaire que par sa rigueur lorsqu’il s’agissait de faire respecter les règles de sécurité et de bienséance.


Bouchons et coups de sifflet

Plusieurs générations de Montheysannes et Montheysans, plus largement de Chablaisiens, sont familiers au son du sifflet qui pouvait être entendu de la bouche de Louis Breton lors d’une tentative courageuse d’atteindre la ligne d’eau des plongeoirs, ou encore au moment de défier l’autorité en tentant un bouchon dans l’historique toboggan vert.

Cette information dans sa version intégrale et originale est disponible en cliquant sur ce lien: https://urlz.fr/qOyW
Canal 9, 24.05.2024
Parc de la Vallée du Trient: aucun opposant sorti du bois

Le Valais pourrait avoir un 3e parc régional naturel avec la votation sur le Parc de la Vallée du Trient le 9 juin prochain. Un objet qui n’a pas créé de débat pour le moment. De quoi présager peut-être une issue favorable pour les partisans du projet? Éléments de réponse dans ce reportage.


Viviane Givord, Journaliste

Cette information dans sa version intégrale et originale est disponible en cliquant sur ce lien: https://urlz.fr/qP1B

Radio Chablais, 21.05.2024
A Gryon, le club de VTT investit 115'000 francs pour créer un parc « professionnel » avec sauts et modules d’entrainement. Un projet soutenu par la commune et le canton de Vaud. 

Gryon disposera au 1er juin d’un parc rénové pour la pratique du VTT. Le Fox Mountain bike club de la région a décidé d’investir 115'000 francs pour réaménager leur terrain aux vélos tout terrain. Jusqu’à présent, les pistes situées à côté des courts de tennis à Barboleuse manquaient de structures appropriées pour l’entrainement des figures. Ce projet a été rendu possible grâce au soutien financier du fonds du sport du canton de Vaud, qui a contribué à hauteur de 25%, et du fonds des taxes touristiques, qui a apporté 64'000 francs.

Cette information dans sa version intégrale et originale est disponible en cliquant sur ce lien: https://urlz.fr/qL

308 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page