top of page
  • Photo du rédacteurOlivier Robert

Il y a 25 ans, l'avalanche d'Evolène faisait douze morts... et les autres articles de la petite revue de presse de Villars-Vacances du 24.02.2024 sont en ligne !

Canal 9, 21 février 2024

Il y a 25 ans, l’avalanche d’Evolène faisait douze morts


Le 21 février 1999, à 20h27, une avalanche monstrueuse déferle sur Evolène. Douze personnes perdent la vie et l’évènement marque le village à jamais. Par devoir de mémoire, deux livres sont écrits sur la catastrophe. Nous avons rencontré leurs auteurs.


Cette information dans sa version complète est disponible en cliquant sur ce lien: https://miniurl.be/r-585z



Frapp, 22 février 2024
Des géants de bois pour sauver Les Paccots

Aux Paccots, c'est davantage des gouttes de sueur qui coulent sur les fronts que des flocons de neige. En effet, la station fribourgeoise, en proie à des difficultés financières ces dernières années, misait sur un hiver blanc pour sauver son domaine. Malheureusement, la neige a écourté sa visite dans les pâturages, alors que son apparition fin novembre laissait présager une saison sous les meilleurs auspices. 


Cependant, un groupe de travail constitué d'acteurs du tourisme, de politiques, et des neufs syndics veveysans avaient anticipé ce cas de figure. Depuis cinq ans, une réflexion était menée sur la manière de diversifier l'offre dans la station veveysanne. La solution semble désormais avoir été trouvée. Le projet vise à construire quatre personnages en bois, pouvant mesurer jusqu'à 18 mètres de haut, à l'intérieur desquels les visiteurs pourront apprendre des informations sur les alpages ou sur le fromage. Les personnages seront entourés d'un sentier en haut des cimes, d'un espace de grimpe ou de plateformes panoramiques.


La conception du projet a été imaginée par une entreprise lucernoise déjà à l'origine de projets similaires à Grindelwald et au Danemark. Cependant, une structure de cette complexité est une première pour eux. Le manager des associations des communes de la Veveyse (ACV) affirme qu'il s'agit "d'un cap" et "d'une vision".


Cette information dans sa version complète est disponible en cliquant sur ce lien: https://miniurl.be/r-585x

::::::::::



Rhône FM, 23 février 2024
Un bout du Valais bientôt sur Netflix : visite du tournage de "Winter Palace"

Les paysages du Valais se créeront bientôt une place sur la plateforme Netflix. « Winter Palace », première série co-produite par le géant du streaming et la RTS est en pleine phase de réalisation dans le Binntal. Un village entier s’est transformé en plateau de tournage cette semaine.

 

Le Valais est le théâtre d’un tournage à l’américaine depuis plusieurs jours. C’est un effet de la Lex Netflix, votée par le peuple en 2022 et qui demande au géant américain du streaming de reverser 4% de ses recettes brutes réalisées en Suisse dans les productions locales. 


« Winter Palace » raconte la naissance du tourisme de luxe dans les Alpes au tournant du 20ème siècle. La phase de réalisation a débuté en automne pour mettre en boite les huit épisodes prévus. Plus de 50 jours de tournage ont déjà eu lieu, à Montreux, au Simplon, et bientôt à Sierre, au château Mercier. Cette semaine, la centaine de cameramans, techniciens, acteurs, accessoiristes et maquilleurs ont pris leurs quartiers dans le Binntal. 


Cette information dans sa version complète est disponible en cliquant sur ce lien: https://miniurl.be/r-585y

::::::::::


Frapp, 23 février 2024
La station de Jaun au bord de la faillite

Les remontées mécaniques des Gastlosen ont besoin de 950'000 francs dans les prochains mois pour survivre.


Les remontées mécaniques de Jaun sont au bord du gouffre. Les actionnaires en ont été informés hier lors de l'assemblée générale. Deux hivers difficiles sont notamment responsables de cette situation.


Rien que l'année dernière, la station a enregistré une perte d'environ 390'000 francs. Et l'exercice de cette année n'est pour l'instant pas plus réjouissant: le déficit pourrait atteindre 250'000 francs, estime Thomas Rauber, le président du conseil d'administration.


La situation financière est certes mauvaise, mais elle n'est pas désespérée, assure malgré tout Thomas Rauber. Pour remettre l'entreprise à flot, il faudrait combler un trou de 950'000 francs dans les six prochains mois.


Cette information dans sa version complète est disponible en cliquant sur ce lien: https://miniurl.be/r-585u

::::::::::


Radio Chablais, 23 février 2024
Ormont-Dessus: Une nouvelle association voit le jour pour soutenir les jeunes athlètes de la commune

Les futurs sportives et sportifs de haut niveau de la commune d’Ormont-Dessus pourra compter sur une nouvelle Association qui entend apporter son soutien financier. Son nom : « Start Diablerets ». Elle a été cofondée par quatre personnalités de la station, qui ont toutes, de près ou de loin, un lien avec le sport de performance.


Une nouvelle association a vu le jour dans la commune d’Ormont.Dessus. Son nom : « Start Diablerets ». Fondée dans le courant de l’année 2023, elle vise à apporter un soutien financier à des jeunes sportives et sportifs, aux ambitions affirmées. La nouvelle structure a ouvert ses inscriptions jusqu’au 15 mars prochain et espère accueillir une dizaine, voire une quinzaine d’athlètes pour la saison prochaine.


L’association a été cofondée par quatre personnalités de la station, qui ont toutes, de près ou de loin, un lien avec le haut-niveau. C’est le cas d’Olan Lacroix, jeune retraité de la Coupe du monde de saut à ski. C’est aussi le cas de Catherine Borghi, ancienne skieuse professionnelle, qui compte 204 départs en Coupe du monde. La Chablaisienne est revenu, au micro de Ludovic Turin, sur la Genèse de ce projet associatif.   


Cette information dans sa version complète est disponible en cliquant sur ce lien: https://miniurl.be/r-585w

::::::::::


24 heures, 20 février 2024
Randonnée dans les Dents-du-Midi: Remise à neuf, la cabane de Susanfe sera plus confortable

Propriété du Club alpin suisse d’Yverdon et bâti en 1932, le gîte des hauts de Champéry va entamer une cure de jouvence.


Gîte emblématique perché à 2102 m d’altitude sur les hauts de Champéry (VS), la cabane de Susanfe en a vu défiler, des randonneurs. Chaque année, quelque 2600 amateurs de montagne passent la nuit dans ses couchettes. Mais l’édifice bâti en 1932 et rénové pour la dernière fois à la fin des années 1970 accuse le poids des ans. La section yverdonnoise du Club alpin suisse (CAS), qui en est propriétaire, a décidé de lui accorder une cure de jouvence.


Six bureaux d’architecture ont été invités à se pencher au chevet du vénérable bâtiment et à réfléchir à cette mue en tenant compte de l’intégration dans le paysage ou des enjeux de durabilité, mais aussi du côté fonctionnel des lieux, explique Corinne Hänggeli, responsable de la commission rénovation.Le projet «Cabanana Split», né de l’imagination du bureau d’architecture GAME à Martigny, est celui qui a le mieux répondu aux attentes du jury. Ce dernier y voit «un nouvel ensemble bien proportionné qui maintient et met en valeur la cabane d’origine, donnant lieu à des jeux de vue rayonnants. La composition nous rappelle une typologie d’alpage ou de hameau.»


Alors que le site s’est lentement transformé au gré d’agrandissements successifs, le cabinet valaisan a choisi de revenir aux sources: seule la cabane de 1932 sera conservée. Le bâtiment de 1960 et les annexes voisines seront démolies pour faire place à deux nouveaux volumes accotés à l’édifice d’origine.


Cette information dans sa version complète est disponible en cliquant sur ce lien: https://miniurl.be/r-5860

::::::::::

174 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page