top of page

La petite revue de presse chablaisienne et subjective de Villars-Vacances du 11 au 18 mars 2023 !

> 17 mars 2023, Radio Chablais. Plusieurs nouveautés au Swiss Vapeur Parc cette année.

Après la fermeture hivernale, le Swiss Vapeur Parc lance sa nouvelle saison ce samedi. L’année précédente a tenu toutes ses promesses, puisqu’un peu plus de 155'000 visiteurs se sont rendus au Bouveret pour profiter des trains miniatures.

Pour cette saison, plusieurs nouveautés sont à noter : un nouveau train, l’apparition du Glacier Express aussi en format miniature, ainsi que la mise en place de batteries lithium alimentées par l’énergie solaire au lieu de l’électrique. Avec comme chaque année, plusieurs manifestations prévues tout au long de la saison, comme la chasse aux œufs en avril ou encore le festival international de la vapeur début juin. La suite de cette information en cliquant sur la photo ci-dessous...

> 17 mars 2023, Radio Chablais. Bex: le Tribunal fédéral acquitte le policier qui avait abattu un homme en 2016.

Le Tribunal fédéral confirme l'acquittement d'un policier vaudois qui avait abattu un jeune Congolais. L'agent avait tiré alors qu'il était menacé d'un couteau au cours d'une intervention dans un immeuble de Bex (VD) en novembre 2016.

Suite à l'appel d'un particulier, ce sergent de l'Entente des polices du Chablais (EPOC) s'était rendu sur place avec quatre collègues. Des problèmes de radio avaient compliqué l'intervention et le policier s'était retrouvé face au jeune homme qui brandissait un grand couteau.

Dans un arrêt publié vendredi, le Tribunal fédéral rejette le recours de plusieurs proches de la victime. Ces derniers estimaient que l'enquête avait été bâclée et que la réaction du policier - qui avait tiré trois coups de feu - était disproportionnée. La suite de cette information en cliquant sur la photo ci-dessous...


> 17 mars 2023, Le Matin. Petzi va faire des crêpes au château d’Aigle. Pour sa quatrième édition, le festival vaudois fait la fête au célèbre ourson et à ses compagnons.

Préparez-vous à manger du riz au chocolat et des crêpes: Petzi et ses amis débarquent ce week-end à Aigle. L’ourson, créé au Danemark en 1951, est toujours le héros de nouveaux albums plus de 70 ans après. Thierry Capezzone est l’un de ceux qui ont dessiné plusieurs albums récents parus en français et il sera l’invité d’honneur du festival BD au Château. De quoi raviver de jolis souvenirs à de nombreuses générations. Pour l’occasion, on trouvera des crêpes à la buvette du festival, qui annonce une exclusivité mondiale, la Crêp’Clette, contraction de crête et de raclette. En plus, durant le week-end, les élèves du Théâtre Waouw joueront de courtes pièces inspirées des personnages de Petzi. La suite de cette information en cliquant sur la photo ci-dessous... (L’affiche du festival signée par Thierry Capezzone / Rasmus Klump)


> 17 mars 2023, 24 heures. Le coup de fourchette. À Villars, le 1913 marie Alpes vaudoises et Méditerranée. Le chef tessinois Mirto Marchesi a lancé la nouvelle adresse du Villars Palace en octobre 2021.

Le premier conseil qu’on vous donne si vous allez manger au 1913, la nouvelle rôtisserie du Villars Palace, à Villars-sur-Ollon, c’est de vous installer dans la salle avec vue sur la cuisine. Observer le chef Mirto Marchesi garnir les assiettes est un régal en soi. Le Tessinois, longtemps aux fourneaux du Chalet d’Adrien (17 points Gault&Millau), à Verbier, a une envergure et des tattoos dignes d’un géant maori.

Passons à son talent culinaire, inspiré nous dit-il par les Alpes environnantes, mais aussi par la Méditerranée. Le 1913 – date d’inauguration du palace – se veut bistronomique, il mériterait l’épithète gastronomique, tant pour sa cuisine que pour ses prix. Deux menus 4 ou 6 plats (165 ou 180 fr.) sont proposés, qui passent en revue la plupart des plats de saison, disponibles aussi à la carte. Un accord mets-vins est suggéré, de deux à six verres (28 à 82 fr.), qui vous emmène découvrir les vignobles suisses. La suite de cette information en cliquant sur la photo ci-dessous...


> Article de la semaine, Riviera-Chablais.Glacier 3000 poursuit sa mue

Les Diablerets. Le beau domaine skiable des hauts des Diablerets attire plus de skieurs qu’auparavant grâce au Magic Pass mais surtout car deux nouvelles longues pistes y ont vu le jour ces dernières années. Reportage de Laurent Gabet.

C’est la foule des grands jours en ce vendredi matin ensoleillé à Glacier 3000. Une grosse centaine de personnes se presse dans la première benne du téléphérique. Il y en aura 2’000 en tout aujourd’hui. Parmi elles, une majorité de skieurs mêlant glisseurs grand public, freeriders et même peaux-de-phoqueurs, et aussi de gros groupes de piétons, appareils photo et enthousiasme en bandoulière (lire ci-dessous). La mue de Glacier 3000 en véritable station de ski semble bien emmanchée. Voilà 16 ans pourtant, lorsque Bernhard Tschannen, actuel CEO de la société dont le siège est à Gstaad (BE), avait repris les rênes, la question de tout bonnement arrêter le ski avait été mise sur la table. «Grâce à notre situation en haute altitude, le ski à Glacier 3000 a de l’avenir mais il a fallu améliorer fortement le produit. Nous avons orienté notre développement sur des grandes pistes», explique le Bernois. Avec maintenant trois pistes de plus de 1’000 m de dénivelé, Glacier 3000 veut s’affranchir de l’idée fausse et parfois persistante que l’atout principal de son domaine serait de pouvoir skier dès la mi-novembre mais sur les inoffensives pistes du glacier uniquement. La suite de cette information en cliquant sur la photo ci-dessous...


> 15 mars 2023, Radio Chablais. Epicerie solidaire de Massongex : "On espère ne pas avoir à s'agrandir, ce serait mauvais signe". Voilà deux ans que l’épicerie solidaire de Massongex aide les personnes dans le besoin, et la demande est de plus en plus forte. En 2022, près de 90 personnes ont profité des produits distribués.

L’épicerie solidaire de Massongex ne désemplit pas, deux ans pile après sa création. Près de 90 personnes profitent des produits distribués, alimentaires comme utilitaires. Ce projet n’est donc pas prêt de s’arrêter. Il avait pourtant été lancé en pleine pandémie de coronavirus, afin de venir en aide aux personnes en difficulté financière. C’est seulement après une année que la commune a décidé de pérenniser ce service, et d’en faire une association à part entière. La suite de cette information en cliquant sur la photo ci-dessous...


> 15 mars 2023, 24 heures. Théâtre à Monthey. Une salle toute neuve pour les spectacles jeune public. Trentenaire, La Bavette quitte le P’tit théâtre de La Vièze pour s’installer dans la salle de La Gare. Inauguration ce week-end.

Il faut la voir ouvrir les différentes portes de son nouveau lieu avec un énorme trousseau de clés de toutes tailles, dignes d’un dessin animé. Puis lire sur le visage de Catherine Breu une joie contenue, un regard qui semble incrédule devant un cadeau étourdissant. Pourtant, c’est bien vrai, La Bavette inaugure ce dimanche à Monthey ses nouveaux locaux, avec deux spectacles. Elle quitte le P’tit théâtre de la Vièze pour emménager dans la salle communale fraîchement rénovée, avec un changement de nom à la clé: trentenaire, La Bavette devient La Gare, arts et jeunesse – à deux pas de celle des CFF.

Désormais, 127 places sont disponibles (et jusqu’à 140 en adjoignant quelques bancs), contre 105 dans les anciens abattoirs du bord de la Vièze. «Cette jauge nous permettra d’accueillir une classe supplémentaire pour les représentations scolaires», se réjouit celle qui travaille depuis plus de vingt ans pour ce théâtre jeune public et en est la directrice depuis 2015. La suite de cette information en cliquant sur la photo ci-dessous...


3 vues0 commentaire

Comentarios

Obtuvo 0 de 5 estrellas.
Aún no hay calificaciones

Agrega una calificación
bottom of page