top of page
  • Photo du rédacteurOlivier Robert

La petite revue de presse chablaisienne et subjective de Villars-Vacances du 2 au 8 avril 2023 !

> 7.04.2023, Radio Chablais. Presque deux ans après, les Évouettes disposent à nouveau d'une épicerie. Voilà presque deux ans que le village des Évouettes n'avait plus d'épicerie. Un manque comblé depuis lundi par "l'Épicerie des Évouettes".

Les habitants des Évouettes peuvent à nouveau profiter d’un commerce de proximité. Presque deux ans après la fermeture du dernier magasin d’alimentation dans le village, «l’Épicerie des Évouettes» - c’est son nom – a ouvert ses portes lundi. C’est Samir Bajrami, un Lausannois de 35 ans, qui est à l’origine de ce projet. Un projet né d’une expérience personnelle.
La suite de cette information en cliquant sur la photo ci-dessous...

> 6.04.2023, 24 heures. Mon animal et moi. Même à la retraite, «Jesse Owens» reste dans les starting-blocks. Le lévrier whippet de Marcel et Susanne Borloz a aligné les victoires sur les cynodromes d’Europe. Les autres chiens du couple ormonan suivent ses traces.

Jesse Owens, Gatlin, Ato Boldon, Kollins et Norton font tranquillement la sieste sur le canapé. Prononcé par Susanne Borloz, le mot «manger» fait l’effet d’un coup de pistolet: le peloton pique un sprint frénétique jusqu’à la cuisine.

À Cergnat (VD), entre Le Sépey et Leysin, le vieux chalet des Borloz n’a rien d’un stade olympique. Il abrite pourtant une belle brochette de champions. Depuis le début des années 2000, les lévriers whippets du couple, dont les noms sont tous inspirés de sprinters célèbres, à l’exception d’Aragon, père de Jesse Owens, ont ramené à la maison la bagatelle de 27 titres de champion de Suisse. À 5 ans, Ato Boldon en compte déjà deux. «Mais le plus capé, c’est Jesse Owens, avec cinq titres de champion de Suisse et deux de France!» indique Marcel Borloz.
La suite de cette information en cliquant sur la photo ci-dessous...

> 6.04.2023, Radio Chablais. Aigle souhaite rénover son Bec, La Municipalité aiglonne prévoit une cure de jouvence pour le bâtiment du Bec d’Aigle. Située sur la place du Marché, cette bâtisse de 1950 est considérée comme trop énergivore.

Le Bec d’Aigle pourrait prochainement être assaini et rénové. La Municipalité aiglonne a transmis une demande de crédit au conseil communal de près de 2 millions de francs en ce sens. Construit en 1950, cet immeuble situé sur la Place du Marché figure au premier rang des bâtiments nécessitant une rénovation énergétique et esthétique.

Différents travaux ont été retenus. L’isolation complète du bâtiment, la pose de panneaux photovoltaïques, le futur raccordement au chauffage à distance... Mais surtout la création de balcons et d’espaces végétalisés. De quoi améliorer le confort des différents locataires.
La suite de cette information en cliquant sur la photo ci-dessous...

> 4.04.2023, Radio Chablais. Les seules jonquilles et narcisses naturelles du Valais poussent dans le Chablais. Le Val d’Illiez, pays des jonquilles et des narcisses. C’est l’unique endroit du Valais dans lequel ces espèces poussent naturellement. Communes et canton s'allient pour les protéger.

Les seules espèces naturelles de jonquilles et de narcisses du Valais se trouvent dans le Val d’Illiez. Fort de ce constat, le canton a approché les communes de Troistorrents, Val d’Illiez et Champéry afin d’établir un plan d’action. Le document de 18 pages établit un point de situation des peuplements et définit les grands axes de valorisation et de protection des jonquilles et des narcisses.

Biologiste au service valaisan des forêts, de la nature et du paysage, Yann Triponez a participé à la création de ce plan de protection. Il explique que le climat de la région d’Illiez - plus humide que dans le reste du Valais - et l'activité agricole moins intensive de la vallée a créé un terreau propice à l’éclosion de ces espèces. La suite de cette information en cliquant sur la photo ci-dessous...

> 3.04.2023, RTS. chantier lancé entre Villars et Gryon (VD) pour réhabiliter la route
Un chantier d’envergure s'est ouvert lundi entre les stations de Villars-sur-Ollon (VD) et La Barboleuse, celui de la réhabilitation de la route cantonale (RC 719). Un nouveau pont sera érigé, offrant un tracé sécurisé pour le trafic routier et ferroviaire.

La RC 719, qui relie les stations de Villars et de Gryon, se trouve dans un état critique sur une distance d'environ 550 mètres, rappelle le canton lundi dans un communiqué. Le trafic, le gel et le sel ont fortement dégradé la chaussée. Les ouvrages d'art, nombreux au vu de la topographie escarpée du site, ont déjà nécessité des interventions urgentes en 2011 et 2017. La ligne ferroviaire du Bex-Villars-Bretaye (BVB) partage par ailleurs son tracé avec le trafic routier sur ce tronçon.

Un réaménagement devenu nécessaire En conséquence, le canton et les Transports publics du Chablais (TPC) se sont associés pour concevoir un projet de réaménagement complet entre Villars-sur-Ollon et la Barboleuse. Il comprend la remise en état des murs et des estacades, ainsi que la construction d'un nouveau pont, appelé "le pont de la Barboleuse". Ce dernier améliorera sensiblement la visibilité, et donc la sécurité, des plus de 2500 véhicules qui passent quotidiennement. Il facilitera les déplacements entre les deux stations touristiques grâce à la correction du tracé.
La suite de cette information en cliquant sur la photo ci-dessous...

2 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page