La petite revue de presse hebdomadaire de "VILLARS-VACANCES": du 20 au 27 août 2022.

> Radio Chablais, 27 août 2022, Petite visite au Bag de Leysin avec l'équipe suisse de Freestyle.


> RTS, 27 août 2022, Fête fédérale de lutte suisse et des jeux alpestres à Pratteln, interview de Harald Cropt, ancien lutteur vaudois, chef technique du Club de lutte d'Aigle: https://cutt.ly/BX0v6aA


> Riviera-Chablais, article de la semaine. La double vie de Gérard. Photographe de sport très respecté par ses pairs, le Chorgue Gérard Berthoud a depuis sa retraite troqué son amour du terrain de jeu pour celui, plus intime, de la photo anima



> Radio Chablais, 26 août 2022, L’EMS «La Résidence Grande-Fontaine», à Bex, accueille jusqu’au 19 septembre prochain une exposition photo de Samuel Bitton.

Depuis plus de quinze ans, ce dernier gravit les plus hauts sommets de Suisse à la recherche de lumières envoûtantes qui en subliment la beauté. Ses images panoramiques ont un impact particulièrement captivant pour les spectateurs plongés dans ses œuvres grand format… De quoi subjuguer les résidents de l’EMS qui se réjouissent en outre de voir des personnes de l’extérieur venir découvrir cette exposition dont l’un des buts est aussi de créer du lien social.


> Radio Chablais, 26 août 2022, Les élèves de première année de l'ECCG à Monthey déconstruisent les stéréotypes de genre. La journée d’accueil des nouveaux élèves de l’Ecole de commerce et de culture générale de Monthey a eu lieu ce vendredi. Intitulée « One School – One Spirit », cette journée a permis aux 130 jeunes fraîchement débarqués à l’ECCG de déconstruire les stéréotypes liés aux genres.

Autour d’un atelier de sensibilisation mené par Stéphane Koch, spécialiste dans l’utilisation des réseaux sociaux, ils se sont notamment interrogés sur les vêtements et autres dress code par le biais des plateformes sur Internet.



> RTS, 25 août 2022, Entretien avec Daniel Baillifard, directeur général de Satom, usine de tri et de valorisation des déchets depuis 50 ans à Monthey (VS)


> Radio Chablais, 23 août 2022, Dès avril 2023, ce sera au tour des engins de chantier de mouiller le maillot à Monthey. Les travaux de la zone sportive du Verney vont reprendre au printemps prochain, pour une durée d’un an et demi. La deuxième étape de la besogne a été présentée hier par les services concernés de la ville. Le projet comprend la création de terrains destinés à différentes disciplines ­­— comme le beach-volley, le football et le street basket — ainsi qu’un volet dédié à la plaisance. Interview de Gilles Cottet, Municipal montheysan chargé des infrastructures et de la mobilité.

> Radio Chablais, 23 août 2022, La Bavette, le pôle culturel pour jeune public à Monthey, amorce sa nouvelle saison sous le signe du changement. De septembre à janvier, la première partie de saison s’articule autour de spectacles mélangeant théâtre, musique ou encore improvisation. La Bavette propose également en nouveauté des cours de théâtre hebdomadaires pour les enfants de 5 à 13 ans, ainsi qu’une billetterie en ligne en collaboration avec le théâtre du Crochetan. Au printemps prochain l’association déménagera à la salle de la gare à Monthey. Elle en profitera également pour changer de nom et d’identité visuelle. Interview de Catherine Breu, responsable et programmatrice de la Bavette


> 24 heures, 24 août 2022, Immobilier et réchauffement climatique . Le marché de la montagne va-t-il y gagner? L’altitude attire. Mais est-ce dû au dérèglement du climat ou à d’autres raisons? Extrait de l'article

Réponse avec des professionnels de la pierre actifs dans des stations. Pas de conclusions trop hâtive. Propriétaire de Reber Interlocation et syndic des Diablerets (VD), Christian Reber estime qu’on ne remarque pas d’exode des citadins vers la montagne qui serait dû au réchauffement climatique. «Je n’ai pas constaté de demande pour l’acquisition d’un bien en lien avec le climat, assure-t-il. Par contre, j’en ai vu une en lien avec la pandémie. Comme si, en 2020 et 2021, les intéressés cherchaient une «base arrière». Ces deux années-là ont en effet vu de très fortes demandes, supérieures à l’offre.» Christian Reber constate par ailleurs que les conditions bancaires (dont une récente hausse des taux hypothécaires) influent davantage sur le potentiel acquéreur que les avantages de posséder un bien à la montagne. L'article au complet en cliquant sur la photo ci-dessous.

> 24 heures, 23 août 2022, Sacré parcours. «Mimi le Bellerin», le pèlerin en taille maxi. Entre la mi-mai et début août, Michel Marquis, 66 ans, a parcouru en 81 jours les 2280 km de la Via Francigena reliant Canterbury (UK) à Rome. «Comme en 2016, je voulais en baver par solidarité pour ma femme, qui a souffert d’un cancer en 2014. J’ai été servi!»Il a remis ça, Michel Marquis. Après les 2050 km du pèlerinage de Compostelle parcourus en 68 jours il y a six ans, le Bellerin de 66 ans en a fait de même sur la Via Francigena cet été entre mi-mai et début août: 2280 bornes entre Canterbury (Angleterre) et Rome.



> Le Temps, 23 août 2022, Est-ce qu’il faisait plus chaud aux Diablerets à l’époque romaine? OPINION. Le géographe Jérémy Savioz s’agace que la réapparition du col de Tsanfleuron dans le massif des Diablerets puisse indiquer que le réchauffement est un cycle. S’il y a eu des reculs des glaciers par le passé, dit-il, celui d’aujourd’hui est le plus fort des cinq derniers millénaires. Il y a quelques jours, les médias ont fait écho de la réapparition du col de Tsanfleuron «après 2000 ans sous les glaces». Il n’en fallait pas plus pour qu’une armée de glaciologues autoproclamés et diplômés EPF (école primaire Facebook) en déduisent que le réchauffement actuel n’a rien d’anormal et relève d’un phénomène naturel cyclique. Qu’en disent les connaissances scientifiques à ce sujet?


> 24 heures, 22 août 2022, En cas de rachat, l’ancienne cure d’Aigle pourrait devenir musée. Le Conseil communal se déterminera en octobre sur l’acquisition de ce monument historique que l’État de Vaud vend 1,6 million de francs. La Municipalité d’Aigle proposera au Conseil communal, lors de sa séance d’octobre, d’acheter à l’État une ancienne cure propriété de l’État de Vaud. Mis en vente à 1,6 million, ce monument historique, connu aussi sous le nom de presbytère ou «villa Souvenir», trône dans un magnifique parc arboré, lui aussi classé. Si le bien est en bon état, des travaux et des mises aux normes seront nécessaires pour un montant d’environ 800’000 francs.




98 vues0 commentaire