top of page
  • Photo du rédacteurOlivier Robert

Les localités chablaisiennes étouffent sous le flux des voitures en provenance des stations... Et la petite revue de presse de Villars-Vacances du 20.01.2024

24 heures, 19.01.2024
Bouchons au retour du ski - «Je n’ai jamais vu un chaos pareil dans le village»

Les localités chablaisiennes étouffent sous le flux des voitures en provenance des stations. Roche et Yvorne ont vécu une situation sans précédent dimanche dernier.


Les skieurs qui font le choix de la voiture pour se rendre en station le savent: il faut s’armer de patience sur le chemin du retour. Beaucoup y vont de leur itinéraire détourné pour tenter de contourner les bouchons et gagner quelques maigres minutes. Les habitants d’Yvorne en ont fait les frais dimanche dernier.


«Je n’ai jamais vu un chaos pareil à Yvorne, confirme le syndic, Edouard Chollet. Le centre du village était totalement englué. Les automobilistes empruntaient tous les itinéraires possibles, y compris les dessertes non goudronnées dans le vignoble.»


Selon la police cantonale, Roche a aussi subi de lourds désagréments au terme de ce week-end «particulièrement chargé», tant sur l’autoroute A9 que sur la route cantonale. Alexandre Bisenz, chargé de communication, indique toutefois que cette situation est récurrente à cette période de l’année. «De ce fait, aucun dispositif particulier n’a été engagé, mais de nombreuses amendes ont été distribuées à ceux qui empruntaient des chemins vicinaux, par exemple.»


Cette information dans sa version complète est disponible en cliquant sur ce lien: https://urlz.fr/plYf


::::::::::



24 heures, 20.01.2024

Nouveau record à Bex - Les mines de sel ont profité du manque de neige


Le record de fréquentation de 2023 est imputé en partie aux déboires des stations de ski.


Ce sont exactement 87'205 personnes qui ont visité les Mines de sel de Bex en 2023, record absolu. Soit 5153 entrées de plus que l'année précédente (+6%), qui était déjà le meilleur résultat de l’histoire.


Claudio Sostizzo, nouveau responsable du site touristique depuis quelques semaines, voit deux raisons principales à ce résultat: «Compte tenu du peu de neige en début d’année passée, nous avons très bien marché en janvier-février-mars. S’y ajoute un mois d’août exceptionnel avec 15'000 entrées, une première également.»


L’effet des températures estivales et d’une quête de frais des locaux et touristes? «En partie peut-être, mais j’y vois d’abord les efforts de nos associations et offices du tourisme partenaires qui jouent bien le jeu sur le plan promotionnel.»


Cette information dans sa version complète est disponible en cliquant sur ce lien: https://urlz.fr/pm7q


::::::::::



24 heures, 18.01.2024
Métamorphose au sommet - La ligne des Rochers-de-Naye s’offre un lifting à 300 millions (extraits de l'article)

L’entreprise MOB prévoit d’investir massivement pour améliorer le tronçon mythique qui attire toujours plus de monde


Quatre décennies dans les roues


«Ce chiffre est d’autant plus remarquable que le matériel roulant devient, disons-le, fatigué», souligne Alain Jeanmonod, secrétaire général du MOB. De fait, parmi les cinq automotrices qui font actuellement la montée jusqu’aux rochers, la plus ancienne a été mise en service en 1983. «En termes de passagers transportés, nous sommes sans doute au maximum de ce que l’on peut atteindre.»


Pour répondre au mieux à une affluence grandissante, la ligne inaugurée en 1892 s’apprête à subir des travaux importants. Pharaoniques, même. Avec un budget avoisinant les 300 millions de francs, il s’agit sans doute du projet du siècle pour l’entreprise MOB. «Je ne serais en tout cas pas choqué de lire cette expression dans un article», sourit Alain Jeanmonod.


Une mise au goût du jour qui concernera l’ensemble de l’infrastructure. En plus d’une réfection de la voie et des différents ouvrages d’art, la ligne verra son matériel roulant complètement remplacé. La construction de nouvelles rames a été confiée à l’entreprise suisse Stadler. Des trains dessinés par le styliste italien Pininfarina, déjà à l’origine du rutilant Golden Pass Express. Ils devraient entrer en service d’ici à 2027-2028.


«Nous planchons également sur un nouveau point de croisement, annonce le secrétaire général du MOB. Ce qui pourrait permettre, au besoin, une desserte à la demi-heure. Du moins sur le tronçon entre Montreux et Haut-de-Caux, surtout utilisé par les pendulaires.»


Cette information dans sa version complète est disponible en cliquant sur ce lien: https://urlz.fr/plYM


:::::::::::


La Côte, 17.01.2024
MJF Spotlight Sessions: les stars de demain à Villars-sur-Ollon

Après le succès de sa première édition l’an dernier, la résidence hivernale du Montreux Jazz Festival (MJF) fera à nouveau vibrer la station de Villars-sur-Ollon. Entre pop, rap, soul et musique instrumentale, six artistes émergents ont été sélectionnés pour se produire dans le cadre des MJF Spotlight Sessions.


Les concerts auront lieu au Théâtre du Villars Palace, les week-ends du 9 et 10 février, 16 et 17 février, ainsi que celui du 1er et 2 mars. Des DJ sets ouvriront et concluront chaque soirée dans le bar de l’hôtel, a communiqué le MJF mercredi.


Cette information dans sa version complète est disponible en cliquant sur ce lien: https://urlz.fr/plYm


::::::::::


Frapp, 17.01.2024
Météo optimale pour les palais de glace au Lac Noir

L'oeuvre hivernale est prête pour l'ouverture, ce mercredi. Les températures basses des derniers jours ont permis une préparation idéale.


Ce mercredi, les palais de glace du Lac Noir ouvrent leurs portes. Grâce aux températures hivernales de ces derniers jours, les préparatifs ont tourné à plein régime. 


Les oeuvres sont signées pour la sixième fois par l'artiste singinois Flavio Catillaz. Il renonce toutefois au spectacle lumineux "Lumière dans la forêt". "L'année dernière, c'était un petit montage. Mais les gens veulent voir de la glace!"Cet hiver, les visiteurs pourront découvrir les œuvres d'art gelées jusqu'à fin février, en fonction des conditions météorologiques.


::::::::::


24 heures, 17.01.2024
Rénovations à Bex et aux Diablerets - Vendre du patrimoine n’est plus tabou (extraits de l'article)

...


Entre le cœur et la raison. Peut-on brader du patrimoine bâti, parfois pluri-centenaire, même si coûteux à rénover? La question s’est posée en filigrane dans les conseils communaux de Bex et Ormont-Dessus à la mi-décembre.

...


Chalets prioritaires

À Ormont-Dessus, ce sont les 18 chalets d’alpage de propriété communale qui inquiètent, les dignes représentants de cette «saison d’alpage» inscrite pas plus tard que début décembre au Patrimoine culturel immatériel de l’Unesco.


Là aussi, le cœur l’emporte encore sur la raison, mais à quel coût? 500 000 francs, soit la somme que la Municipalité a proposé de débloquer lors du dernier Conseil communal pour mettre aux normes et rénover d’ici à 2026 quatre bâtis parmi les plus mal en point.


«C’est une priorité, tant nous avons pris de retard, 20 ans au bas mot, a regretté le syndic Christian Reber. C’est un patrimoine en perdition. Il pleut parfois dedans et certaines poutres peinent à soutenir la structure.» Les conditions de travail des amodiataires – soit les locataires et gestionnaires de ces chalets – en dépendent également.


Le Conseil communal a suivi l’édile et avalisé une somme qui, avec les soutiens fédéraux et cantonaux, permettra de couvrir les 750’000 francs d’estimation pour rénover les chalets des alpages En Pillon, Coufin, Marmèche et Chalet Vieux.


Cette information dans sa version complète est disponible en cliquant sur ce lien: https://urlz.fr/pj15


::::::::::



Radio Chablais, 16.01.2024
Château d'Oex: De la technologie et de l'innovation pour le nouvel "Espace Ballons"

Alors que le 44ème  Festival International de Ballons ouvrira ses portes samedi à Château d’Oex, le nouvel « Espace Ballons » en profitera pour vivre son inauguration. Après plusieurs mois de travaux, le nouvel écrin mélange exposition et technologies.


Le nouvel "Espace Ballons" de Château d’Oex est sur le point d’ouvrir ses portes. Entamés durant l’été 2023, les travaux touchent à leur fin. L’inauguration du nouvel écrin est prévu pour samedi, premier jour du 44ème Festival International de Ballons. Devisé entre 2 et 3 millions de francs, le projet offrira aux publics des nouveautés teintées de technologies. Outre l’exposition sur l’invention du vol en montgolfière, le bâtiment, qui abrite également l’office du Tourisme de Château d’Oex s’est doté d’un simulateur ainsi que d’un écran sphérique permettant un vol en immersion 4D.


Cette information dans sa version complète est disponible en cliquant sur ce lien: https://urlz.fr/plZb


::::::::::


20 Minutes, 16.01.2024
Le père Noël géant accusé d'effrayer les oiseaux de nuit

Une paroi des Rochers-de-Naye aux couleurs d'un père Noël géant: l'image avait marqué les esprits lors du dernier Montreux Noël, le 6 décembre dernier. La projection était signée Gerry Hofstetter. 


Suffisamment toutefois pour inquiéter la députée verte Valérie Zonca. Celle-ci devait développer ce mardi une interpellation qu'elle a déposée mi-décembre au Grand conseil vaudois, relaie «24 heures». Dans son texte, l'écolo s'inquiète de cette importante pollution lumineuse. «Il est surprenant que le Canton ait autorisé un projet qui vise en partie la réserve cantonale des Dentaux, quand on sait à quel point la faune, en particulier les oiseaux nocturnes, peut être déstabilisée et stressée par une telle lumière», écrit-elle. De son côté, le directeur de la manifestation relativise l'impact de cette illumination, qui n'a duré qu'une heure, une unique fois. Le Conseil d'Etat devrait prendre position sur le texte de l'élue verte, d'ici mi-mars.


:::::::::::

741 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page