top of page
  • Photo du rédacteurOlivier Robert

Les Ormonts: coup de neuf pour le vieux pont - un chemin de rando renaît!

BlueNews, 27.05.2024
Grâce à la mobilisation de passionnés, le Pont des Planches est désormais rénové et praticable. Il avait été fermé en 2015 en raison du danger d'effondrement. Inauguré ce samedi 25 mai, l'ouvrage fait à nouveau office de trait d'union entre Le Sépey et La Forclaz (VD).

 Jadis, le Pont des Planches, qui relie les rives de la Grande-Eau, était un passage obligé entre le Sépey et la Forclaz, dans les Ormonts. Un trait d'union qui a permis, dès sa construction en 1778, la communication entre les communautés des villages, le passage du bétail, mais aussi celui des fidèles qui se rendaient à l'église de Cergnat le dimanche.


Plus tard, avec la construction de la route et l'arrivée du train Aigle-Sépey-Diablerets, l'itinéraire passant par le Pont des Planches est tombé en Désuétude. Il était alors surtout apprécié des randonneurs.


Mais depuis 2015, le passage n'y était plus possible, car trop dangereux: la chaussée s'était affaissée. Et la menace était bien réelle: en mars 2023, juste avant le début des travaux de rénovation, le mur aval s'est effondré. 


De bons amis!

Mais au fond de sa vallée, le vieux pont n'a pas été oublié. Il faut dire qu'il est classé «Monument historique» depuis 1968. Attachés à leur patrimoine, des passionnés ont constitué l'«Association des amis du pont des Planches de 1778». Son but: trouver les 500'000 francs nécessaires à la rénovation de l'ouvrage. Pari réussi, même si la facture finale a été plus salée que prévu en raison de l'effondrement du printemps 2023.


L'attachement de la population à ce véritable témoin du passé s'est notamment manifesté samedi dernier, où près de cent personnes étaient réunies pour l'inauguration après les travaux d'assainissement. Le Pont des Planches a retrouvé toute sa superbe, rénové dans les règles de l'art, à l'aide d'éléments d'origine et de nouvelles pierres de taille en tuf.


L'ouvrage est renforcé, de même que les rochers qui le supportent dans le lit de la rivière, où d'importantes crues surviennent périodiquement. Des gargouilles ont été créées pour permettre à l'eau de s'évacuer lors d'intempéries.


Un nouvel itinéraire pour les accros de rando

Désormais donc, les marcheurs peuvent à nouveau emprunter ce chemin qui plonge jusqu'au fond de la vallée dans les gorges de la Grande-Eau, avant de remonter sur l'autre versant. 


Le réseau de sentiers pédestres s'enrichit ainsi pour les férus de marche, avec un trait d'union réhabilité, dont l'importance patrimoniale est mise en avant, sur place, par un panneau didactique. 


Vaud Rando, entre autres, faisait partie des partenaires du projet.

Cette information dans sa version intégrale et originale est disponible en cliquant sur ce lien: https://urlz.fr/qQNt


170 vues0 commentaire

コメント

5つ星のうち0と評価されています。
まだ評価がありません

評価を追加
bottom of page