top of page
  • Photo du rédacteurOlivier Robert

Une station de ski à louer et la petite revue de presse de Villars-Vacances du 15 au 21.10.2023

> 18.10.2023, Rhône FM
Louer un domaine skiable pour une journée ; c'est possible en Valais
Télégiettes n’est plus à son coup d’essai pour faire parler de son petit domaine skiable, situé au-dessus de Monthey. «Comme on n’a pas de sous, on essaie d’avoir des idées», rigole le propriétaire de la société de remontées mécaniques montheysanne Alain Bosco.

Dernière proposition atypique en date : louer le domaine skiable à des groupes pour un anniversaire, une sortie d’entreprise ou une fête. Dès cet hiver, il sera possible de privatiser la petite station chablaisienne pour une soirée, une journée, un week-end voire même une semaine. «Il y a tout aux Giettes pour lancer un truc comme ça», assure Alain Bosco.

Cette information dans sa version complète est disponible en cliquant sur ce lien https://urlz.fr/o7JO

::::::::::

> 20.10.2023, 24 heures
Championnat gourmand - Des fromages roumains et canadiens défient les rois de la raclette
Dès vendredi à Troistorrents (VS), le premier Mondial de la raclette passe sur le gril une centaine de fromages venus du Vieux-Pays, mais aussi de contrées surprenantes.

Il fallait oser: venir défier les rois du fromage à raclette dans leur propre fief. Le pari lancé par les organisateurs du premier championnat du monde dédié au plus valaisan des plats est d’ores et déjà gagnant: des producteurs français, mais aussi des Italiens, des Belges, un Canadien, un Roumain et un Anglais ont répondu à leur appel.

Samedi , ce seront près de 90 fromages qui passeront sur le gril du jury, à Troistorrents, dans le Chablais valaisan. Flaveur, aspect, tenue ou encore consistance sont autant de caractéristiques sur lesquelles les fromages seront jugés, sous leur forme fondue uniquement.

L’engouement local est fort: «Tous les producteurs de la vallée d'Illiez, à l’exception d’Isabelle Dubosson et moi qui coorganisons le concours, sont représentés», se réjouit Laurent Écœur, membre du comité et président de Promovi, société coopérative de promotion et de vente des produits agricoles de la vallée.

Cette information dans sa version complète est disponible en cliquant sur ce lien https://urlz.fr/o7Ke

::::::::::

> 20.10.2023, RTS
Des installations de la Grande Dixence remises à neuf pour 240 millions
Après six ans de travaux de rénovation d'envergure, la société valaisanne hydroélectrique Grande Dixence SA a remis en service deux centrales de production et une conduite forcée. Coût de l'opération: 240 millions de francs.

Partiellement remises en service en janvier, les centrales électriques de Fionnay et Nendaz seront à nouveau pleinement opérationnelles d'ici la fin de l'hiver 2023-2024, communique vendredi Grande Dixence SA, propriétaire des installations liées au célèbre barrage du même nom. La conduite forcée qui relie le lac des Dix à la plaine du Rhône en passant par les deux centrales a, elle aussi, été entièrement réhabilitée.
L'aménagement a été construit il y a plus de 60 ans et avait besoin d'un bon rajeunissement. "Grâce à ces travaux d'envergure, Grande Dixence maintient son rôle d'aménagement systémique qui, en quelques minutes, peut injecter énormément de puissance sur le réseau électrique et maintenir ainsi l'équilibre indispensable entre l'offre et la demande d'électricité", relève Beat Imboden, directeur de Grande Dixence SA, cité dans le communiqué.

Cette information dans sa version complète est disponible en cliquant sur ce lien https://urlz.fr/o7Kk

::::::::::

> 19.10.2023, Couleurs locales
Emission de la RTS à l'occasion du 125ème anniversaire du train Bex-Villars-Bretaye... Et des villages qu'il traverse !

::::::::::

> 18.10.2023, BlueNews
Pincement au coeur - Fin de l’aventure pour Télé-Torgon

Télé-Torgon est en faillite. La société de remontées mécaniques située en dessus de Vionnaz, dans le Chablais valaisan, n'est pas parvenue à rembourser un crédit octroyé par le canton dans les années 1990. Il sera toutefois possible de skier cet hiver.


«La faillite a été prononcée», indique mercredi à Keystone-ATS Xavier Mottet, président de Télé-Torgon SA, confirmant une information parue dans Le Nouvelliste. Le dossier est désormais à l’Office des poursuites et faillites du district de Monthey, ajoute-t-il. Ce dépôt de bilan «n'est pas une surprise. La situation est délicate depuis des décennies», souligne Xavier Mottet. Au milieu des années 1990, la société fondée en 1960, avait obtenu un crédit LIM, soit un prêt sans intérêt octroyé par le canton et financé pour moitié par la Confédération dans le cadre d'une loi sur les investissements en région de montagne.


Télé-Torgon SA, dont les pistes s'étendent entre environ 1300 et plus de 1800 mètres, a rendu quelques centaines de milliers de francs, soit «très peu» de la somme prêtée. «Il reste toujours 2,8 millions et cela faisait plusieurs années qu'on ne remboursait plus rien», précise Xavier Mottet.


Cette information dans sa version complète est disponible en cliquant sur ce lien https://urlz.fr/o7Kz

::::::::::

> 17.10.2023, 24 heures
Travaux et nuisances - Sous les chantiers en série, Aigle a le goût de bouchon
Plusieurs interventions aux entrées ouest et nord de la ville occasionnent de nombreuses perturbations. Le plus dur est derrière, assure le syndic.

L’avantage de la modernité, c’est que s’il fallait 15 minutes pour quitter le centre d’Aigle à cheval, il suffit aujourd’hui d’un quart d’heure en voiture. Ce witz suffira-t-il à dérider les automobilistes pris dans les bouchons aux abords de la cité chablaisienne ?

Pour entrer ou sortir du chef-lieu, il faut s’armer de patience. La situation s’est avérée particulièrement chaotique début octobre, avec des chantiers qui ont congestionné deux des trois entrées de la ville.

À l’ouest, la Direction générale de la mobilité et des routes (DGMR) est intervenue au carrefour de Pautex, pour rénover et mettre aux normes les feux de signalisation. Au nord, à l’avenue des Glariers, l’entreprise Satom attaquait dans le même temps les fouilles en vue de la pose des conduites de son chauffage à distance (CAD). À la clé, des bouchons importants dans ces secteurs avec une attente qui a pu, à l’occasion, frôler le quart d’heure.

Cette information dans sa version complète est disponible en cliquant sur ce lien https://urlz.fr/o7KN

::::::::::
150 vues0 commentaire
bottom of page