top of page
  • Photo du rédacteurOlivier Robert

Des policiers sur les pistes et la petite revue de presse de Villars-Vacances du 18.11.2023 !

> 24 heures, 16.11.2023

Sécurité sur les montagnes - Des policiers du Chablais patrouilleront sur les pistes

Dès cet hiver, des binômes de l’EPOC seront visibles sur le domaine. Il s’agit de l’une des mesures validées pour être au plus proche des besoins de la population.


L’idée est à mi-chemin entre le service d’utilité publique et l’opération séduction. Si les skieurs de Villars ont peut-être l’habitude de croiser l’uniforme des agents de la police cantonale, ils pourront le comparer certains jours avec celui de leurs homologues de la Police du Chablais vaudois (EPOC). L’état-major local, renouvelé en 2022, a en effet validé une action faite «de plus grande visibilité, de prévention et de contact», selon le commandant Jérôme Meilland.


Les plus observateurs auront noté que ce fut déjà le cas l’hiver dernier sur quelques jours. Un test qui s’est révélé concluant, selon le chef de l’EPOC, qui explique que des binômes d’agents glisseront sur leurs lattes dès que les flocons le permettront: «Les retours de ces premiers patrouilleurs sont positifs, surtout au niveau du contact et de la prise d’information facilitée pour le public.» La phase pilote a d’ailleurs confirmé l’analyse des retours effectués lors d’un sondage par courrier en 2022: «Les termes visibilité, présence et contact étaient sortis en surbrillance», ajoute Jérôme Meilland.


Cette information dans sa version complète est disponible en cliquant sur ce lien: https://urlz.fr/ovW9


::::::::::


> 24 heures, 17.11.2023

Un Père Noël géant illuminera-t-il les Rochers-de-Naye?

Montreux Noël prévoit une projection spectaculaire sur le sommet surplombant la Riviera. Mais l’idée passe mal auprès de certains à l’heure des économies d’énergie.


Les quais montreusiens ressemblent à une fourmilière ces derniers jours. Les petits chalets en bois de Montreux Noël sont progressivement montés afin que tout soit prêt jeudi prochain lors de l’ouverture. Comme chaque année, le traditionnel marché se tiendra jusqu’au 24 décembre. Un peu plus en hauteur, la maison du Père Noël accueillera les curieux à partir du 5 décembre. Pour célébrer la venue depuis vingt ans du distributeur de cadeaux le plus connu de la planète, les organisateurs ont prévu une illumination géante sur les Rochers-de-Naye, réalisée par l’artiste suisse Gerry Hofstetter. Une information révélée la semaine dernière par le site d’information en ligne MyMontreux, qui évoque «une première mondiale» avec «le plus grand Père Noël jamais projeté». Ho, ho, ho!


Surprise générale

L’annonce ne fait pas l’unanimité. Plusieurs élus montreusiens se sont étonnés, lors du Conseil communal de ce mercredi, de n’avoir reçu aucune information officielle de la Municipalité. «Les villages de Montreux doivent encore limiter leurs éclairages et décorations de Noël en cette fin d’année. Ce sont des mesures nécessaires alors que nous vivons une période de restrictions énergétiques et de prise de conscience des dégâts causés par la pollution lumineuse. Mais pourquoi ces restrictions ne s’appliquent-elles pas à cet important projet d’illumination? Y a-t-il deux poids, deux mesures?» a lancé le socialiste Nicolas Büchler aux côtés de l’écologiste Claudia Hischenhuber.


Cette information dans sa version complète est disponible en cliquant sur ce lien: https://urlz.fr/ovWp


::::::::::


> RTS, 17.11.2023

Le Valais souhaite abattre 34 loups à travers le canton

Le loup a agité les débats vendredi au Grand Conseil valaisan. Ces interventions ont permis de dévoiler une partie de la stratégie cantonale qui veut mettre à mort 34 loups sur la centaine d'individus présents en Valais.


"Le canton demande l'autorisation de procéder à un prélèvement complet de sept meutes de loups sur les treize meutes cantonales et transfrontalières que compte actuellement le Valais", a indiqué le conseiller d'Etat en charge de la sécurité, des institutions et du sport Frédéric Favre en réponse à deux postulats urgents qui souhaitaient une application immédiate de la nouvelle ordonnance fédérale. Cela équivaut à tuer environ 34 loups, sur une population estimée entre 90 et 120 individus.

Cette demande de régulation proactive a été déposée le 15 novembre auprès de l'Office fédéral de l'environnement. Elle s'inscrit dans le cadre de la loi fédérale révisée sur la chasse, qui entre en force le 1er décembre et assouplit les critères pour "réguler le loup".

Des tirs préventifs - en plus des tirs déjà pratiqués en réaction à des attaques de troupeaux - seront désormais possibles entre le 1er septembre et le 31 janvier si la meute "présente un danger". Exceptionnellement, des mises à mort pourront être autorisées à certaines conditions en été pour préserver le bétail.


Cette information dans sa version complète est disponible en cliquant sur ce lien: https://urlz.fr/ovXJ


::::::::::


> Radio Chablais, 15.11.2023

La nouvelle télécabine de la Foilleuse est bientôt opérationnelle !

Après seulement neuf mois de travaux, la nouvelle télécabine succèdera à l’emblématique télésiège de 1983.


Depuis lundi, l’entièreté des cabines ont été installées sur la ligne et les ouvriers sont à pied d’œuvre avant le contrôle de l’Office Fédéral des Transport début décembre. La remontée mécanique dix places augmentera sensiblement le débit de visiteurs et la sécurité sera entièrement automatisée. Sur place, une vingtaine d’entreprises du bâtiment se relaient même les weekends pour terminer en un temps record le chantier à 20 millions de francs. Cette infrastructure est une grande fierté pour Fabrice Boschung, directeur d’exploitation des Portes du Soleil.


Cette information dans sa version complète est disponible en cliquant sur ce lien: https://urlz.fr/ovXk


::::::::::


> Le Nouvelliste, 15.11.2023

Lave torrentielle à Champéry, inondations à Salvan: l’état des lieux après les intempéries en Valais

Les fortes pluies qui se sont abattues sur le Valais depuis le début de la semaine ont fait des dégâts modérés en plaine. La situation est plus tendue en altitude, notamment à Champéry et à Salvan. La grande majorité du Valais respire, ce mercredi matin. Si plusieurs rivières et cours d’eau ont menacé de quitter leur lit (Morge, Trient, Vièze), au final, les dégâts demeurent limités en plaine. C’est plus compliqué à Salvan et à Champéry.


Cette information dans sa version complète est disponible en cliquant sur ce lien: https://urlz.fr/ovWF


::::::::::


> 20 Minutes, 14.11.2023

Le projet de canons à neige nécessite d’importantes corrections

Le plan très controversé d’enneigement artificiel dans les Préalpes vaudoises traverse des zones protégées. Le Canton reconnaît qu’il ne peut donc pas se faire tel quel. Des modifications doivent être effectuées, aboutissant possiblement à une nouvelle mise à l’enquête.


Cette information dans sa version complète est disponible en cliquant sur ce lien: https://urlz.fr/ovWZ


::::::::::


> RTS, 13.11.2023

Après cinq ans de travaux, le tunnel des Evouettes est percé

Le percement du tunnel de contournement du village des Evouettes (VS) s'est achevé lundi. Très complexe, le chantier a donné du fil à retordre aux ingénieurs. L'ouverture de l'ouvrage est prévue en 2025.


La construction du tunnel des Evouettes, dans la commune de Port-Valais, n'a pas été une promenade de santé. Le tracé du tunnel passe en terrains meubles, "c'est un peu comme si vous creusiez dans du sable", a commenté Vincent Pellissier, chef du service valaisan de la mobilité et ingénieur cantonal.

Pour solidifier le terrain, les spécialistes ont opté pour la méthode du "jetting" consistant à injecter à très haute pression du coulis de ciment. Mais le procédé a entraîné des déformations de terrain en surface plus importantes que prévu par les études initiales.

Débutés en 2018, les travaux d'excavation ont été interrompus dès mars 2021 et durant presque une année pour réaliser études et essais et trouver une autre solution technique. Le choix s'est porté sur la "voûte parapluie double", procédé qui a fait ses preuves, mais qui nécessité davantage de forages, engendrant un retard de six à huit mois et un surcoût de 8,7 millions de francs.


Cette information dans sa version complète est disponible en cliquant sur ce lien: https://urlz.fr/ovXY


::::::::::

161 vues0 commentaire
bottom of page