top of page
  • Photo du rédacteurOlivier Robert

Frience se repense... et les autres articles de la nano-revue de presse du blog de Villars-Vacances pour le 11.05.2024 sont en ligne.

Radio Chablais & Commune de Gryon
Les informations en lien avec le nouveau chalet d'accueil de l'espace récréatif de Frience à Gryon sont disponibles en cliquant sur les sites internet de Radio Chablais et la Commune de Gryon

Frapp, 11.05.2024
De la mobilité verte pour le Parc Gruyère Pays-d'Enhaut

Le Parc Gruyère Pays-d'Enhaut envisage des solutions de mobilité plus respectueuses de l'environnement sur son territoire afin de réduire son empreinte carbone.


"Réfléchir à la mobilité dans le parc, c'est trouver des solutions adaptées à notre territoire", explique le chef de projet Yves Baechler.


Dans cette optique, un premier atelier ouvert à la population s'est tenu la semaine dernière, rassemblant près de 50 participants. Il s'inscrivait dans le cadre du projet du parc intitulé "Ma mobilité, mon avenir", lancé en 2022.


Bruno Clément, codirecteur du Parc Gruyère Pays-d'Enhaut, précise : "Nous avons réalisé une étude des flux de mobilité en analysant les données de téléphonie mobile. Elle révèle que la plupart des déplacements se font sur de courtes distances. Cela montre un potentiel important pour développer la mobilité douce".


Depuis sa création, le parc bénéficie d'un contexte plus propice aux échanges sur ce sujet : "Nous observons une amélioration des infrastructures et des services de transport, ainsi que l'apparition de nouvelles gares équipées pour favoriser la mobilité. La population prend progressivement conscience de l'importance de la mobilité douce. On travaille en partenariat avec le bus alpin pour développer des solutions complémentaires aux transports publics. De plus, des solutions innovantes peuvent émerger localement".


Une prochaine réunion thématique, prévue pour octobre prochain, rassemblera les autorités cantonales et communales. L'objectif sera de définir des solutions concrètes pour tendre vers la neutralité carbone d'ici 2050.

Cette information dans sa version intégrale et originale est disponible en cliquant sur ce lien: https://urlz.fr/qDaV

Point-Chablais, 10.05.2024
Boulangerie itinérante : une seconde chance pour Bex

Quand un éleveur de bétail se reconvertit dans le végétal, ça offre à la commune de Bex une seconde chance avec une boulangerie installée sur la place du Marché tous les lundis et les jeudis de 8 à 12 heures. Son nom : Aux Pains Sans Peines.


Ces dernières décennies, les commerçants qui ferment leurs portes sont nombreux. Plus récemment, et coup sur coup, les deux boulangeries de Bex cessent leur activité au grand désarroi de la population. Un cri déchirant et une prière exaucée presque immédiatement. En effet, Valérie et Stéphane Baud ont sauté sur l’occasion. Un coup de chance ? Peut-être était-ce écrit. Dans tous les cas, il semblerait que les étoiles étaient alignées.

Cette information dans sa version intégrale et originale est disponible en cliquant sur ce lien: https://urlz.fr/qCNS

Radio Chablais, 09.05.2024
Champoussin aura cet été son sentier féérique sur la fable de « Frachette »

Le village de Champoussin aura en juillet prochain son sentier féérique. Une idée qui a mis 3 ans à se concrétiser, avec la création d’une association, nommée « Village féérique »


 Une idée tirée d’un concours lancé il y a trois ans dans les écoles de la vallée d’Illiez, où les élèves devaient écrire une légende. Afin de ne pas laisser le texte lauréat passer aux oubliettes, plusieurs habitants ont décidé de lancer une association, nommée « Village féérique » afin de créer un sentier mettant en lumière ce conte.

Cette information dans sa version intégrale et originale est disponible en cliquant sur ce lien: https://urlz.fr/qCO4
Frapp, 08.05.2024
Plus mauvais bilan en cinq ans pour les remontées mécaniques (du Canton de Fribourg).

L'association Remontées mécaniques Alpes Fribourgeoises (RMAF) présentait son bilan devant les médias ce mercredi.


Les maigres chutes de neige ont, sans grande surprise, impacté le bilan des stations du canton, qui se retrouve en dessous de la moyenne. Leur chiffre d'affaires a notamment baissé de près de 30 % par rapport à la saison précédente, pour un total cumulé de 3,3 millions de francs.


La saison semblait pourtant commencer sous les meilleurs auspices. En effet, l’arrivée précoce de la neige fin 2023 a permis à janvier de devenir le mois le plus rentable de la saison, avec près de la moitié des revenus générés à cette période. Or, la fréquentation a ensuite fortement baissé. Le mois de février, important à cause de ses vacances, a été l’un des plus mauvais de l’histoire, indique l'association faîtière des remontées mécaniques fribourgeoises, qui s'attendait à cette situation.


Magic Pass et canons bienvenus

Néanmoins, le chiffre d'affaires des stations diminue moins vite que le nombre de skieurs et de skieuses, particulièrement grâce au Magic Pass. En participant à l'offre, les domaines reçoivent une rémunération de base, que leurs pistes soient ouvertes ou non. L’enneigement artificiel a, lui aussi, fait une grosse différence dans les Préalpes. Les stations équipées de canons à neige, comme La Berra ou le Lac Noir, ont compté respectivement 70 et 90 jours d’ouverture. Moléson, quant à elle, n'a ouvert ses pistes que pendant une vingtaine de jours.


Fribourg fait figure d'exception au niveau national. Les domaines skiables ont, en moyenne, enregistré une hausse de leur fréquentation par rapport à l'hiver précédent, même si cette croissance a surtout profité aux stations de haute altitude. Petite consolation, la météo plus douce a permis d'ouvrir les activités d'été plus tôt. Les installations du Moléson et de Charmey tournent déjà alors que celles de Jaun et Schwarzsee ouvriront ce jeudi.

Cette information dans sa version intégrale et originale est disponible en cliquant sur ce lien: https://urlz.fr/qCNL

199 vues0 commentaire

Komentarze

Oceniono na 0 z 5 gwiazdek.
Nie ma jeszcze ocen

Oceń
bottom of page