top of page
  • Photo du rédacteurOlivier Robert

Il y a 40 ans, huit avalanches engloutissaient les Diablerets... Et les autres articles de la petite revue de presse "Villars-Vacances" du 10 février 2024 sont en ligne !

24 heures, le 9 février 2024

Le 9 février 1984, une série de coulées ont rasé des chalets, tué des animaux. Et coupé Les Ormonts du monde.


De mémoire d’Ormonan, jamais une telle série n’avait été observée: les 9 et 10 février 1984, une dizaine d’avalanches s’abattaient sur Les Ormonts. Elles ont emporté 42 chalets et détruit 31 hectares de forêts. Les routes et le chemin de fer étant obstrués, les Diablerets ont été coupés du monde. Des lignes à haute tension ont aussi subi des dégâts, privant de nombreux habitants d’électricité. Par miracle, aucun décès ne fut à déplorer.


En première page, «24 heures» titre «Les Alpes en cascade», en référence aux multiples coulées qui se sont déclenchées dans le Canton de Vaud, mais aussi en Valais, dans les Grisons, à Uri, en France et en Autriche. Aux Diablerets, les avalanches sont toutes parties du secteur du Pic Chaussy s’étalant sur un front de plus de trois kilomètres en empruntant six couloirs.


La première a dévalé à 2 h 50, le jeudi 9 février au matin. Emportant un pylône électrique, elle s’est arrêtée contre un chalet situé à la Lavanche, au-dessus de la route cantonale, entre le Rosex et Vers-L’Église. Ce chalet était alors occupé par Jean-Michel Berruex, qui estimait être en sécurité, une forêt surplombant son habitation. Or, à 13 h 15, une seconde coulée a emporté son chalet. La veille, mercredi après-midi déjà, près de cent cinquante personnes avaient été prématurément évacuées entre le Rosex et Les Diablerets, secteur jugé menaçant.


Cette information dans sa version intégrale est disponible en cliquant sur ce lien https://miniurl.be/r-56rf


:::::::::



RTS, 10 février 2024
Une mère et ses enfants meurent dans une chute aux Rochers-de-Naye

Une femme de 57 ans, sa fille de 25 ans et son fils de 22 ans en randonnée aux Rochers-de-Naye (VD) ont été retrouvés morts vendredi, après que l'alerte a été donnée jeudi soir. La famille hollandaise n'avait plus donné de nouvelles depuis mercredi matin.

 

Les trois corps ont été retrouvés vendredi en fin de matinée, environ 300 mètres en contrebas d’un chemin escarpé, a indiqué la police vaudoise dans un communiqué samedi matin. La mère et sa fille, en vacances en Suisse, étaient domiciliées aux Pays-Bas tandis que le fils résidait dans la région lausannoise.


Le Ministère public a ouvert une enquête pour déterminer les circonstances de la chute. La piste de l'accident semble pour l'heure privilégiée. "Rien ne nous indique le contraire", a indiqué un porte-parole de la police vaudoise.


Un important dispositif de recherches a été mis en place avec l’engagement de plusieurs hélicoptères, "qui ont travaillé de nuit avec des jumelles thermiques. Les corps ont été retrouvés grâce aux hélicoptères", a-t-il encore précisé.


:::::::::


Le Nouvelliste, le 9 février 2024
TéléMarécottes: la nouvelle télécabine de La Creusaz verra le jour en 2024, il manque encore 2,5 millions


Pour boucler le financement de ses projets, dont la nouvelle télécabine de La Creusaz et la liaison avec la future nouvelle gare TMR, TéléMarécottes a lancé une augmentation de son capital-actions de 2,5 millions de francs.


«La mise à l’enquête publique n’ayant suscité aucune opposition, nous attendons encore l’autorisation de construire de l’Office fédéral des transports (OFT), en principe d’ici au mois de mars, avant de lancer les travaux de renouvellement de la télécabine de La Creusaz.»


Pour Florian Piasenta, président de la commune de Salvan, la construction de cette nouvelle infrastructure fait partie des projets phares du développement de la vallée du Trient. «Vitale au niveau du ski, elle l’est aussi pour l’élargissement de l’offre touristique estivale et automnale. Elle remplace, en outre, une installation datant de 1968, certes rénovée dans les années 90, mais ne répondant plus aux standards actuels".


Cette information dans sa version intégrale est disponible en cliquant sur ce lien https://miniurl.be/r-56rg


:::::::::



Radio Chablais, 9 février 2024
Château-d’Œx : la commune soutient ses agriculteurs en rénovant les chalets d'alpage

Le conseil communal de Château d’Oex a approuvé jeudi à l’unanimité un crédit de 170'000 francs pour la réfection de cinq fromageries d’alpage. 


La mise aux normes des sols et des étables vise à améliorer le confort et l’hygiène de ces chalets où est traditionnellement produit le fromage de l’Etivaz. Cette fois le défi est de taille : les travaux devront être terminés avant le mois de mai afin d’assurer la prochaine montée à l’alpage. Pour le Pays-d’Enhaut, ces chalets, parfois pluri-centenaires, représentent un patrimoine agricole et culturel important. En effet, la fabrication traditionnelle de l’Etivaz fait vivre plus de 70 familles de producteurs et permet d’entretenir les paysages de montagne.


Cette information dans sa version intégrale est disponible en cliquant sur ce lien https://miniurl.be/r-56rh


:::::::::



24 heures, 7 février 2024
Sécurisation des pentes - Des paravalanches à Bretaye pour éviter l’accident de 2022

Une première série a été changée l’an dernier, il faudra trois ans pour les suivantes. Objectif: éviter l’épisode qui avait fait dérailler une rame du BVB.


C’était il y a deux ans tout juste, un 2 février, et beaucoup se souviennent de ces images. Une coulée de neige de 150 mètres vers le restaurant du col de Soud avait renversé une rame du train Bex-Villars-Bretaye, heureusement vide à ce moment-là, avant de finir sa course sur la piste de ski dite la Populaire, sans faire aucun blessé. Selon le rapport d’enquête, l’origine de l’avalanche est probablement à imputer à… un renard.


Forêt pas assez protectrice


Plus encore, le texte avait mis le doigt sur les difficultés de la forêt protectrice à remplir son rôle de paravalanche dans le secteur et sur la nécessité d’envisager des mesures. Les premières ont été prises l’an dernier. «Le secteur de l’accident est dorénavant doté d’une série de paravalanches depuis l’été», explique Olivier Canomeras, responsable du Département infrastructures aux Transports publics du Chablais, exploitants de la ligne. Un premier volet à 1 million de francs.


Cette information dans sa version originale est intégrale est disponible en cliquant sur ce lien https://miniurl.be/r-56ri


:::::::::


Rhône FM, 7 février 2024
Le Valais plein comme un œuf pour Carnaval. La faute au chevauchement des vacances scolaires.

Il y aura foule en Valais durant la semaine de Carnaval. Une fois de plus, les vacances de plusieurs cantons se chevauchent avec celle du Valais. Inévitable selon le canton. Bien dommageable selon certaines destinations.


Il y aura foule sur les pistes et dans les stations valaisannes, la semaine prochaine…

Près de la moitié de la Suisse alémanique et trois cantons romands, dont le Valais, seront en effet en vacances. Le hic, c’est que tout ce petit monde se retrouve à réserver des séjours dont les prix prennent l’ascenseur tant la demande est grande. Et l’est d’autant plus qu’ils se concentrent sur une voire deux semaines, au lieu de trois ou quatre, selon l’étalement des vacances scolaires de chacun des cantons. Il serait bon de revoir la formule, selon Sébastien Travelletti, président d’Anzère tourisme et CEO des Swisspeak resorts.


Cette information dans sa version originale est intégrale est disponible en cliquant sur ce lien https://miniurl.be/r-56rj


:::::::::


Canal 9, 8 février 2024
Ce que l’on sait des premières analyses sur le tunnel menant à la Tzoumaz


449 vues0 commentaire

留言

評等為 0(最高為 5 顆星)。
暫無評等

新增評等
bottom of page