top of page
  • Photo du rédacteurOlivier Robert

Villars-Gryon-Les Diablerets: Les trois projets qui devraient garantir le ski en 2050 (24 heures, 20 février 2024)


(Extraits de l'article)

En s’appuyant sur une vaste étude scientifique, les exploitants planifient une correction de certaines portions de pistes, des barrières pour retenir la neige et un enneigement mécanique sur la liaison Villars-Diablerets.

La société Télé Villars-Gryon-Les Diablerets (TVGD) ne baisse pas pavillon face au réchauffement climatique et se projette à l’horizon 2050. Elle s’apprête à concrétiser trois projets découlant des conclusions d’une «Étude d’impact du changement climatique sur la station» commandée il y a deux ans.


La méthodologie ClimSnow «a été développée par un consortium comprenant Météo-France, l’INRAE (Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement) et Dianeige (bureau d’étude spécialisé dans les projets d’aménagement touristique en montagne)», lit-on en introduction de l’étude.


Celle-ci imagine trois scénarios d’augmentation des températures, évalue les impacts sur le manteau neigeux et esquisse des solutions pour un maintien de l’exploitation. Quelque 170 stations françaises l’ont commandée. «À ma connaissance, nous sommes précurseurs en Suisse», affirme Christian Dubois, directeur de TVGD.


..........


Assurer une liaison «vitale»

Au fil des graphiques, les résultats montrent une diminution importante du manteau en-dessous de 1600-1700 m et du nombre théorique de jours ouvrables sur une bonne partie du domaine. Qui plus est, la probabilité de «saison défavorable» passerait de 25% à 45%, selon le scénario le plus pessimiste. «Les fragilités déjà existantes sur les retours en station et les liaisons vont aller en se renforçant», constate Christian Dubois.


Raison pour laquelle trois projets concrets ont été retenus «pour optimiser la neige actuelle en utilisant les ressources à disposition et en produisant la juste quantité de neige».


Mais TVGD compte en fabriquer via un nouveau système d’enneigement mécanique dans le secteur des Mazots afin d’assurer la liaison «vitale» Bretaye-Diablerets. «Des discussions sont en cours avec les trois communes concernées, Ollon-Villars, Ormont-Dessous et Ormont-Dessus, les deux dernières pour des questions d’approvisionnement en eau», ajoute le directeur.


Cet article dans sa version originale et complète est disponible en cliquant sur ce lien du journal 24 heures https://miniurl.be/r-57pd

731 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page