top of page
  • Photo du rédacteurOlivier Robert

La petite revue de presse chablaisienne et subjective de Villars-Vacances du 16 au 22 avril 2023 !

> 22.04.2023, 24 heures. Une ressource peu valorisée. La laine est bonne à tout faire
Dans la vallée des Plans-sur-Bex, l’Association de la filature de l’Avançon réunit des éleveurs et des amoureux de la douce toison des moutons afin de lui redonner ses lettres de noblesse.

Sous le Grand-Muveran, l’historique compagnonnage entre l’humain et le mouton a repris de plus belle. On y voit une forme d’entraide. Ces animaux à toison laineuse ont besoin d’être tondus. Et l’homme a tout à gagner à exploiter cette laine aujourd’hui peu valorisée et, le plus souvent, encore considérée comme un déchet. C’est dans ce but que l’Association de la filature de l’Avançon a vu le jour dans la vallée des Plans-sur-Bex.

Le Groupe aiglon d’intérêt arboricole (GAIA), qui s’oppose à l’abattage d’arbres dans plusieurs communes du district, a contredit cette mesure. «Outre leur grande valeur, les deux grands arbres ont une portée symbolique. Ils ont été plantés en même temps que la construction de l’Hôtel de Ville actuel», rappelle Louis Goy. L’élu Vert mentionne l’intérêt de ces spécimens de ville qui permettent de maintenir des températures acceptables face aux îlots de chaleurs créés par les grands bâtiments.

La suite de cette information est disponible en cliquant sur la photo ci-dessous...


> 21.04.2023, 24 heures. Bisbille arboricole à AiglePin noir finalement sauvé, cyprès toujours condamné. La Municipalité a changé récemment son fusil d’épaule au sujet des deux grands arbres de la place du Marché.

Dans le cadre de la rénovation – en cours – du bâtiment de l’Hôtel de Ville et du réaménagement des extérieurs, l’Exécutif d’Aigle avait informé que les deux grands arbres de la place du Marché seraient abattus. Il s’agit d’un pin noir d’Autriche et d’un faux cyprès, qui ne sont pas malades. Des compensations sont prévues. «Nous ferons replanter 48 essences», dit le syndic Grégory Devaud.

La suite de cette information est disponible en cliquant sur la photo ci-dessous...

> 21.04.2023, BlueNews. Traitement des déchets. Les fours de la Satom ont repris du service.

A l'arrêt en raison de l'incendie qui s'était déclaré en novembre dernier, les fours de l'usine Satom SA à Monthey (VS) ont repris du service il y a trois semaines. Les délais devraient être également tenus pour la nouvelle turbine à vapeur, avec un début de production d'électricité prévu début 2024.

«Les fours ont redémarré fin mars, et depuis début avril, l'usine traite à nouveau les ordures ménagères et les encombrants», a précisé vendredi à Keystone-ATS Tanja Dubas, porte-parole de Satom SA. Depuis l'incendie, ces déchets étaient acheminés vers d'autres usines de revalorisation comme celle d'Enevi à Uvrier et Gamsen (VS), de Tridel à Lausanne ou de Saidef à Fribourg.

En ce qui concerne les «boues provenant des stations d'épuration des eaux usées (STEP), elles seront reprises par Satom dès la semaine prochaine», complète la porte-parole. Les communes actionnaires de la Satom ont été informées de l'évolution de la situation.

La suite de cette information est disponible en cliquant sur la photo ci-dessous...

> 19.04.2023, Radio Chablais. Saint-Maurice : élèves et professeurs du Collège unissent leurs forces pour planter des arbustes. Des élèves et enseignants du Collège de l’Abbaye, à Saint-Maurice, ont planté ce mercredi une quarantaine d’arbustes. L’objectif : réaménager une haie, gage de sécurité pour les oiseaux et insectes.

Une quarantaine d’arbustes et de buissons indigènes ont été plantés ce mercredi à Saint-Maurice. Les végétaux ont été plantés en bordure de l’Eglise Saint-Sigismond. Cette action a été menée par « HandLeaf », un collectif d’élèves et d’enseignants du Collège de l’Abbaye, soucieux de l’environnement.

La suite de cette information est disponible en cliquant sur la photo ci-dessous...


> 18.04.2023, Radio Chablais. Les demandes aux colis du coeur de Monthey ont augmenté de 60% en 2023. Les colis du coeur de Monthey, toujours davantage nécessaires, organisent une récole ce vendredi et ce samedi. Cette année, la demande a augmenté de 60% par rapport à 2022.

Ce vendredi et ce samedi, les colis du coeur de Monthey organisent une récolte dans dix magasins du district. L'association, qui cherche des bénévoles, voit les demandes explosées.

La suite de cette information est disponible en cliquant sur la photo ci-dessous...

> 18.04.2023, Radio Chablais. Mobilité: vers une réduction des places de parc en gare d'Aigle? Le parc P+R d’Aigle pourrait voir son nombre de places diminuer de manière conséquente. C’est la proposition d’une étude commandée par Chablais Région et dont le rapport fait réagir.

Le Parc&Rail d’Aigle va-t-il drastiquement diminuer son nombre de places ? C’est l’idée avancée dans une étude de Chablais Région, dont le Nouvelliste s’est fait l’écho aujourd’hui. Son objectif est d’identifier le réseau de parking relais à développer à dix-quinze ans.

Selon le quotidien valaisan, le rapport de cette étude évoque le redimensionnement de ces parkings relais. Et propose que les communes de Troistorrents, Saint-Maurice ou Vouvry créent de nouvelles places sur leur territoire. A Aigle, le P+R pourrait ainsi passer des 351 places actuelles à 218.

La suite de cette information est disponible en cliquant sur la photo ci-dessous...


0 vue0 commentaire
bottom of page