top of page
  • Photo du rédacteurOlivier Robert

La petite revue de presse chablaisienne et subjective de Villars-Vacances du 25.03 au 1.04.2023 !

> 01.04.2023, 24 heures. Entretien avec Christian Dubois: «Les Alpes vaudoises, c’est 35% du Magic Pass». Le directeur de Télé Villars-Gryon-Les Diablerets entre au conseil d’administration de l’«abo magique». Interview au lendemain de l’assemblée de TGVD.
Un regard en arrière vers cette saison ternie par le manque de neige et on repart. Cap sur la prochaine. Christian Dubois, directeur de Télé Villars-Gryon-Les Diablerets (TVGD), se sent d’attaque et plus encore depuis sa nomination au conseil d’administration du Magic Pass, abonnement de plus en plus indispensable pour nombre de stations confrontées au nécessaire virage quatre saisons et qui a le vent en poupe. Défis et perspectives au lendemain de l’assemblée générale de TVGD.

Racontez-nous les coulisses de cette nomination au Magic Pass le 10 février dernier.
Pierre-Alain Urech, membre du conseil d’administration, ne se représente pas pour un nouveau mandat. Son remplaçant a été cherché au sein des plus grands partenaires, dont nous sommes. Qui plus est, je suis président de l’Association des remontées mécaniques des Alpes vaudoises (ARMAV).

Pierre-Alain Urech fut président du conseil d’administration à Villars. Pierre Besson, actuel président de Magic Mountains Cooperation, a été directeur avant vous à TVDG. C’est la «Villars Connection»!
Il n’y a rien d’étonnant. TVGD représente plus de 20% des passages Magic Pass et l’ARMAV près de 35%. Dans l’autre sens, 60% de la clientèle TVGD vient du Magic Pass, c’était même 64% l’an dernier. Mais je représenterai les intérêts de tout une région.

La suite de cette information en cliquant sur l'image ci-dessous...

> 31.03.2023, Le Matin. Les Schtroumpfs emménagent au château de Saint-Maurice
Les petits hommes bleus créés par Peyo quittent temporairement leurs maisons en champignon pour le Valais dans une expo aussi passionnante qu’enchanteresse.

Quand les chats ne sont plus là, ce ne sont pas les souris, mais les Schtroumpfs qui dansent. Après le matou dans la BD, le château de Saint-Maurice consacre sa nouvelle expo, du 1er avril au 19 novembre, aux célébrissimes gnomes bleus inventés par Peyo et qui sont devenus un phénomène mondial: plus de 40 albums, 400 épisodes de leurs dessins animés, 5 films et la vente de plus de 100 millions leurs figurines.

La suite de cette information en cliquant sur l'image ci-dessous...


> 31.03.2023, Le Nouvelliste. Saint-Maurice: Agaune Radio diffuse les infos RTS
La radio locale de Saint-Maurice a conclu un accord de partenariat avec la Société suisse de radiodiffusion et peut reprendre les flashs infos de la RTS.

L’essentiel de l’actualité régionale, nationale et internationale est désormais diffusé par Agaune Radio. La radio locale de Saint-Maurice vient en effet de conclure un accord de collaboration avec la SSR pour reprendre, sept jours sur sept, les journaux d’actualité de la RTS.

«Notre objectif est de proposer un contenu toujours plus varié à nos auditeurs et de les fidéliser. Nous sommes très heureux de ce partenariat», a réagi Pierre-Yves Robatel, responsable de la radio associative.

La suite de cette information en cliquant sur l'image ci-dessous...

> 31.03.2023, Radio Chablais. Hôpital psychiatrique de Malévoz : une station de radio en développement. Une station de radio est en phase de développement au quartier culturel de Malévoz. Un projet auquel sont associés les patients de l’établissement.

Elle s'appellera peut-être "Pavillon nomade". Elle, c'est une station de radio en phase de développement au Quartier Culturel de l'Hôpital psychiatrique de Malévoz. Les patients sont associés à ce projet. Il s'agit là d'une idée reprise sur la base de ce qui a été créé il y a 32 ans, à Buenos Aires, en Argentine. Une ville où a vécu durant sept ans l'écrivain et traducteur vaudois Pierre Fankhauser.

La suite de cette information en cliquant sur l'image ci-dessous...

> 30.03.2023, Radio Lac.Vaud veut réaménager l'aide de transit de Rennaz
Le Conseil d'Etat vaudois veut réaménager l'aire de transit de Rennaz dédiée aux gens du voyage. Il sollicite également du Grand Conseil un crédit d'ouvrage pour transformer et agrandir le centre d'entretien des routes et la gendarmerie mobile, installés sur le même site. Le démarrage des travaux est prévu à l'automne 2023.
Construits en 1970, les bâtiments du centre de Rennaz sont devenus vétustes, trop petits et inadaptés aux normes actuelles. L'aire de transit, pour sa part, ne dispose pas d’installations sanitaires, électriques, d’évacuation des eaux ni d’espace pour les déchets.

La suite de cette information en cliquant sur l'image ci-dessous...

> 29.03.2023, Radio Chablais. Selon un expert en tourisme, "Torgon ne peut pas se permettre d'abandonner le ski à court terme". Depuis l’annonce de sa mise en faillite prévue en fin de saison, l’avenir de Télé-Torgon est flou. Pour un expert en tourisme, la station située à 1200 mètres d'altitude ne peut pas abandonner le ski.

Le réchauffement climatique et la crise énergétique préoccupent les stations de ski. Ce contexte impacte encore davantage les remontées mécaniques de basse altitude comme Torgon. Situé à 1200 mètres, le domaine chablaisien vit des moments compliqués. La faillite de Télé-Torgon a été annoncée pour la fin de la présente saison.

Le mois dernier, la présidente de Vionnaz reconnaissait sur Radio Chablais que la situation était compliquée. Mais Valérie Bressoud Guérin se montrait optimiste pour la suite. Avec une volonté : se diversifier, mais surtout continuer à miser sur le ski pour développer le tourisme de la région.

La suite de cette information en cliquant sur l'image ci-dessous...

> 27.03.2023, Radio Chablais. Cantine de Vieux-They : De la restauration à … sa restauration !
Les rénovations de la cantine de l’alpage de Vieux-They vont démarrer. La Bourgeoisie de Monthey souhaite valoriser l’agrotourisme sur l’alpage des hauts de Morgins, dont elle est propriétaire.

Les rénovations de la cantine de l’alpage de Vieux-They sur les hauts de Morgins vont démarrer. Propriétaire, la Bourgeoisie de Monthey a obtenu l’autorisation de construire début mars. Elle espère pouvoir débuter les travaux à la rentrée de Pâques.

Devisé à 1,3 million de francs, le chantier a pour objectif d’augmenter la capacité d’accueil de la cantine ainsi que de créer une « mini-STEP » sur place. Il n’y aura donc pas de restauration à l’alpage de They lors de la saison estivale, Stéphane Coppey, président de la Commune et de la Bourgeoisie de Monthey, espère une ouverture à l’été 2024.

La suite de cette information en cliquant sur l'image ci-dessous...

77 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page